A LA UNEMaroc

Youssef Amrani : « L’appartenance africaine est une célébration de tous les instants »

L’Ambassade du Royaume du Maroc à Pretoria réitère à l’occasion de la journée de la l’Afrique qui coïncide cette année avec le jour de l’Aid Al-Fitr en Afrique du Sud, que l’appartenance africaine est une célébration de tous les instants, une identité partagée et une ambition commune.

Dans les circonstances difficiles actuelles marquées par la prolifération inédite du coronavirus, la solidarité, la coopération et l’empathie qui éclot à travers le Continent sont source de fierté et vecteurs d’espoir. 

Il nous appartient en tant qu’Africains de toujours regarder vers l’avenir de cette émergence continentale qui fédère les identités et mobilise les forces d’une Afrique aux potentialités énormes et inégalées.

L’unité Africaine n’est pas un slogan mais une responsabilité et un engagement de cœur. Il est de notre devoir d’agir résolument et de façon responsable sur la voie de cet avenir de paix, de stabilité et de prospérité qui doit se concrétiser dans le respect de la souveraineté et l’intégrité territoriale des Etats.

Le Royaume du Maroc n’a eu et n’aura de cesse de porter cette ambition au cœur de ses priorités. Le Leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI a fait de l’émergence africaine une perspective non seulement voulue mais tracée à la faveur d’une  vision globale, d’une action inclusive et d’une approche solidaire, responsable et ambitieuse.

Le retour du Royaume à l’Union Africaine, sa famille institutionnelle, dont il est un des fondateurs, témoigne de la volonté irréversible du Royaume d’initier une dynamique de développement global et durable sur l’ensemble du Continent et de joindre ses efforts à ceux de ses frères africains pour hisser l’Afrique au rang des forces agissantes sur les plans régional et international.

L’action du Maroc au sein de l’Union Africaine tire sa substance de cette même perspective  comme souligné par le Souverain Sa Majesté le Roi Mohammed VI  lors du 29ème Sommet de l’UA.

« C’est la voie de la solidarité, de la paix et de l’union que Mon pays a choisie. Nous réaffirmons notre engagement en faveur du développement et de la prospérité du citoyen africain. Nous, peuples d’Afrique, avons les moyens et le génie ; et nous pouvons ensemble, réaliser les aspirations de nos peuples.”

L’Union Africaine doit devenir cet espace qui fédère les ambitions et met en cohérence les stratégies.  Son rôle est capital dans l’expression d’une vision continentale en rupture avec les approches du passé. Il faut que l’UA soit la locomotive d’une Afrique qui avance, d’une Afrique qui se fait confiance et d’une Afrique qui se mue.

La présidence de l’Institution panafricaine assurée cette année par l’Afrique du Sud intervient à un moment charnière d’une construction continentale qui doit être basée sur la concertation, l’appropriation commune et le dialogue. Le sens de l’histoire est celui d’une prise en charge étroite continue et sans équivoque des priorités d’une jeunesse africaine en quête de prospérité et en demande d’opportunités.

Mobiliser les ressources africaines, faire confiance à nos compétences et redresser nos économies sont les préalables incontestables d’un Continent qui fait du développement économique, de la promotion, de la croissance et de la création de la richesse ses priorités.

Sa Majesté le Roi  avait déjà rappelé lors du  Discours d’Abidjan en février 2014 que «  l’Afrique dynamique et développée n’est pas un simple rêve pour demain, cela peut être une réalité d’aujourd’hui, mais à la condition d’agir. C’est, donc, le temps de le faire ou de l’entreprendre. L’importance de l’action c’est qu’elle donne la crédibilité au travail politique et permet de réaliser les objectifs escomptés.»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page