YouTube relie par erreur Notre-Dame en flammes au 11-Septembre

YouTube relie par erreur Notre-Dame en flammes au 11-Septembre

YouTube a diffusé par erreur dans la nuit de lundi un bandeau informatif évoquant les attentats du 11-Septembre sous des images de Notre-Dame de Paris en flammes.

Alors qu'affluaient sur YouTube les images en direct de l'incendie qui a ravagé le monument, un texte apparu sous certaines vidéos se référait à une entrée de l'Encyclopedia Britannica consacrée aux attentats jihadistes qui avaient frappé les Etats-Unis en 2001. Ces attaques avaient fait près de 3.000 morts, pour la plupart à New York dans l'effondrement des tours jumelles du World Trade Center.

"Ces bandeaux sont générés de manière algorithmique et nos systèmes peuvent parfois se tromper", a expliqué à l'AFP un porte-parole de YouTube, qui appartient au groupe américain Google. Le bandeau erroné a ensuite été désactivé.

"Nous sommes profondément peinés par l'incendie à la cathédrale Notre-Dame", a ajouté le porte-parole.

→Lire aussi : [VIDÉO] La cathédrale Notre-Dame de Paris en flammes

Pour lutter contre la désinformation, YouTube diffuse depuis l'an dernier des liens permettant de contextualiser une information en les affichant sous des vidéos contenant potentiellement des contenus douteux.

Ce système, qui puise dans d'autres sources de référence extérieures dont Wikipedia, a été mis en place après d'intenses critiques envers YouTube, accusé de manquer de vigilance sur la diffusion de contenus trompeurs ou complotistes.

Les bandeaux rappellent des faits historiques pour accompagner des vidéos utilisant des images de grands événements, tels que les premiers pas de l'homme sur la Lune.

L'incendie - apparemment accidentel - de Notre-Dame de Paris, qui s'est déclaré lundi peu avant 17H00 GMT, a été maîtrisé tôt mardi matin. Construite entre le XIIe et le XIVe siècle au coeur de la capitale française, la cathédrale gothique est le monument historique le plus visite d'Europe. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1991.

Avec AFP

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :