Au Zimbabwe, l’argent du diamant finance l’oppression politique