Zimbabwe/Zambie: Le barrage Kariba, l’un des plus grands au monde, en crise

barrage Kariba
barrage Kariba

Le taux remplissage au barrage Kariba, l’un des plus grands réservoirs au monde situé sur la frontière entre le Zimbabwe et la Zambie, est à son niveau le plus bas depuis des décennies suite à une sécheresse sévère qui frappe l’Afrique australe.

Le barrage a vu le niveau de son stockage d’eau descendre à 10 pc de sa capacité totale, selon des données publiées mardi sur le site Web de la Zambezi River Authority.

Cette situation sans précédent depuis 1996 impacte directement la capacité de production d’électricité par les centrales hydroélectriques dont le Zimbabwe et la Zambie dépendent pour près de la moitié de leur besoins énergétiques.

La sécheresse qui fait des ravages dans plusieurs pays d’Afrique australe a été derrière cette diminution du niveau d’eau dans ce barrage situé sur le fleuve Zambèze. Les deux pays voisins ont été contraints de mettre en place des coupures du courant pouvant aller jusqu’à 24 heures par jour.

→ Lire aussi : Afrique du Sud: Des centaines de sans-abri à cause des inondations


La sécheresse qui touche le Zimbabwe est la pire depuis une décennie. Elle a détruit les pâturages dans plusieurs régions du pays et causé la mort de milliers de bétails.

En Zambie, une succession de sécheresses et d’inondations ont réduit les récoltes du pays menaçant quelque 2,3 millions de personnes d’«une grave insécurité alimentaire», selon la Croix-Rouge.

Le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU avait indiqué récemment que «certaines parties de la Zambie, du Zimbabwe et de l’Angola devraient faire face à des niveaux alarmants d’insécurité alimentaire, la malnutrition aiguë ayant augmenté dans de nombreux pays» de la région.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU a également averti que de nombreuses personnes n’ont pas accès à l’eau potable dans ces pays.