Zone CEMAC : le Cameroun ouvre ses frontières aux ressortissants de la sous région

Le Cameroun vient d’entériner l’accord de libre circulation dans la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), rendant ainsi effective l’ouverture totale des frontières entre les six pays de la sous région, rapporte jeudi la presse locale. 

Après le Tchad, la RCA, le Congo, le Gabon et la Guinée équatoriale, le délégué général à la Sûreté nationale du Cameroun, Martin Mbarga Nguelé, “a signé mercredi 1er novembre 2017, la circulaire qui matérialise la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEMAC“, souligne la même source.  D’après cette circulaire relayée par la presse, “la libre circulation des ressortissants des six Etats membres de la CEMAC est désormais intégrale sur l’ensemble du territoire communautaire en application des hautes instructions des chefs d’Etat contenues dans l’Acte additionnel du 25 juin 2013“.

Ainsi, les ressortissants des Etats membres, en l’occurrence le Gabon, le Congo, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad, “détenteurs d’une pièce sécurisée (passeport ou carte nationale d’identité) en cours de validité, ne sont plus soumis à l’obligation de visa d’entrée au Cameroun. Idem pour ce qui est de l’autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas trois mois, soit 90 jours en territoire camerounais“, relève le document.