Covid-19 : La France opte pour un confinement territorial

confinement

Face à la pression liée à l’augmentation du nombre de cas de Covid, la France a annoncé de nouvelles mesures restrictives pour contrer la propagation du virus. Un confinement territorial a ainsi été décrété.

Face à la progression de l’épidémie à l’Est, au Nord et dans le Sud-Est, le gouvernement réinstaure un reconfinement local pour faire face à la multiplication des foyers du nouveau variant. Ainsi, trois territoires font objet de restrictions plus sévères : les Alpes-Maritimes, la Moselle et le Nord. Par ailleurs, le contrôle aux frontières sera également renforcé, notamment entre les Alpes Maritimes et l’Italie. Ces mesures interviennent trois semaines après l’annonce de fermeture des frontières françaises aux pays hors Union européenne.

Pour rappel, un couvre-feu à 18h a été décrété il y a quelques mois, sans avoir montré de grande efficacité. Face à la flambée des cas, notamment à Nice et dans les alentours, le préfet des Alpes Maritimes a donc annoncé un confinement les deux prochains week-end. Il s’agit d’une réponse à « un Covid géographique » que décrivait Macron il y a quelques jours. Pour Jean Leonetti, maire (LR) d’Antibes, la mesure paraît « inutile sanitairement et pénalisante ». « On sait que les contaminations sont d’abord familiales et professionnelles. Cela va peut-être un peu limiter les réunions familiales, mais les contaminations ont lieu surtout à l’intérieur, et on continue de faire des mesures qui empêchent la vie à l’extérieur » rapporte la presse française.