ban600

“Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit”: méga-chantier qui passe à la vitesse de croisière

“Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit”: méga-chantier qui passe à la vitesse de croisière

Le programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima (2015-2019), baptisé “Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit” et lancé en 2015 par SM le Roi Mohammed VI, constitue, bel et bien, un méga-chantier qui passe à la vitesse de croisière avec pour objectif principal d’ériger la ville et sa région en un véritable pôle de développement, tout en améliorant les conditions de vie de la population locale. Doté d’un investissement global de l’ordre de 6,5 milliards de dirhams (MMDH), ce programme vise le développement des milieux urbain et rural de la province, ainsi que la consolidation des acquis et réalisations enregistrés depuis le discours royal historique du 25 mars 2004 à Al-Hoceima, et ce conformément à une approche participative associant les différents acteurs à l’échelle de la province.

Ce programme quinquennal s’articule autour de cinq principaux axes: la mise à niveau territoriale, la promotion de l’environnement social, la protection de l’environnement et la gestion des risques, le renforcement des infrastructures, et le développement de l’espace cultuel. Au volet “Promotion de l’environnement social”, les travaux relatifs notamment à la réalisation d’un hôpital pluridisciplinaire dans la province pour un montant de 374 millions de dirhams (MDH) et ceux de la mise à niveau et l’équipement du centre régional d’oncologie (15 MDH) ont démarré en avril dernier, selon un document de la province, ajoutant que le taux d’avancement des travaux de construction d’un centre d’hémodialyse, d’un coût global de 3,6 MDH, a atteint 62%.

Par ailleurs, les travaux de construction de Dar al Oumouma à Beni Ammart pour un budget de 0,77 MDH et dont les travaux ont été lancés en octobre 2016 avancent déjà à 95%, fait savoir la même source.

Au sujet du renforcement des infrastructures, ce programme de développement prévoit notamment l’élargissement et l’aménagement des routes classées. Ainsi des pistes et des infrastructures routières structurants sont en cours de réalisation ou en phase de lancement, notamment la route qui reliera Targuist à Cala-Iris qui facilitera l’accès direct à la rocade méditerranéenne pour une large partie de la population.

Le programme “Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit” accorde, en outre, une place de choix au secteur agricole. Ce sont ainsi près de 12.700 hectares d’arbres fruitiers qui ont été plantés, au vu du grand succès de cette filière au niveau de la province.

Dans le but de promouvoir le sport dans la région, une nouvelle Cité sportive est prévue à Aït Kamra. La province fait état, dans ce cadre, du grand stade d’Al-Hoceima, la piscine olympique et des salles couvertes, outre près de 39 terrains de proximité, dont 22 sont en cours de réalisation.

Il s’agit de la construction du grand théâtre et d’un institut de musique aux standards internationaux à Al-Hoceima, dont les travaux ont démarré le 10 avril dernier.

D’autres chantiers sont, de même, initiés en vue de faire face à la pénurie que connait la province en matière de ressources hydriques, notamment la construction du barrage de Ghiss tant attendu par la population pour un coût de 1,3 MMDH. D’une capacité de 93 millions M3, ce barrage servira à la généralisation de l’accès à l’eau potable et à l’irrigation.

De surcroît, des projets de lutte contre les inondations et de construction de décharges publiques, de pistes et d’infrastructures routières structurants sont en cours de réalisation ou en phase de lancement.

Les secteurs de l’éducation et de la formation figurent également parmi les priorités de ce programme. Trois établissements de formation professionnelle démarreront cette année à Beni Bouayach, Issagen et Targuist. Ils viennent s’ajouter à d’autres déjà opérationnels, à plusieurs écoles spécialisées et à la Faculté des sciences et techniques d’Al-Hoceima.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire