ban600

Bilan triennal de Maroc Export: Des actions « phares » au service de la promotion du « Made in Morocco »

Bilan triennal de Maroc Export: Des actions « phares » au service de la promotion du « Made in Morocco »

Le Centre marocain de promotion des exportations, Maroc Export, a entrepris des actions « phares » ayant contribué à la promotion et au rayonnement du Label « Made in Morocco » à l’international, durant la période 2014-2016.

Selon le bilan triennal détaillant les réalisations « importantes » du Centre durant cette période, deux actions « phares » illustrent la contribution de Maroc Export au rayonnement du « Made in Morocco », à savoir la création du « think tank made in Morocco » qui a facilité la compréhension de la perception de ce dernier aux niveaux national et international, et l’organisation de la conférence « Marketing pays: modéliser la Marque Maroc » ayant donné lieu à des recommandations pour une stratégie réaliste et efficace de la promotion de la « Marque Maroc ».

D’après le document dont copie est parvenue mardi à la MAP, le Centre a également procédé au renforcement qualitatif de l’accompagnement offert aux exportateurs grâce à un meilleur rapprochement avec les entreprises, fruit de recommandations d’une série d’études, et à la rationalisation des relations avec les exportateurs.

Dans la même veine, les activités promotionnelles de Maroc Export ont réalisé, durant la même période, de belles performances, notamment en ce qui concerne leur rentabilité économique, la satisfaction des entreprises et la concrétisation des objectifs opérationnels des plans d’actions promotionnelles. Citée dans ce document, la Directrice générale de Maroc Export, Mme Zahra Maafiri, a mis l’accent sur le développement de l’image de marque du Maroc à l’international et la promotion du Label « Made in Morocco » qui constitue, selon elle, une préoccupation majeure du Centre.

Dans ce sens, Mme Maafiri a précisé que Maroc Export a signé 64 accords avec des organismes homologues et a été élu en 2016 à la coprésidence du Comité consultatif des instructions de support au Commerce et des investissements relevant du Centre de commerce international (ITC), ajoutant que cet organe subsidiaire des Nations Unies a placé Maroc Export dans la catégorie des organisations « les plus performantes » au monde et la plus performante en Afrique, en attribuant à sa performance un score de 60.2 pc.

La promotion du Label « Made in Africa » revêt elle aussi une importance particulière afin d’intégrer l’économie globale mondiale, en tenant compte de la nécessité de relever d’abord le défi d’une intégration régionale et panafricaine. Dans cet objectif, le Centre a créé en 2014 le Réseau des organismes de promotion du Commerce en Afrique.

Optant pour la mise en œuvre de plusieurs plans d’action dans le but de favoriser les partenariats entre les exportateurs marocains et les acteurs économiques africains, visant à susciter l’intérêt des entreprises marocaines et faciliter leurs candidatures dans les projets phares de développement de plusieurs Etats africains tels que la Côte d’Ivoire et le Mali, Maroc Export a mis en place en 2014 le nouveau service de « banques de projets » qui compte plus de 360 projets structurants.

Par ailleurs, Mme Maafiri a indiqué que le Centre a adopté une démarche mobilisatrice s’alignant aux tendances imposées du commerce international et confirmant le rôle central de Maroc Export dans l’écosystème de promotion de l’offre exportable nationale.

Cette démarche consiste à établir une accélération industrielle et une mutation progressive du commerce extérieur du Maroc en lançant des chantiers majeurs structurants conformes aux standards internationaux, en construisant un réseau international étoffé et en optimisant les moyens humains et financiers du Centre, a-t-elle précisé. Et d’ajouter qu’un système d’information intégré pour la collecte, le traitement et la diffusion de l’information au sein du Centre au profit des entreprises exportatrices a été aussi mis en place.

Selon le document, le Centre est appelé, en termes de perspectives, à capitaliser sur le savoir et l’expertise accumulés par ses équipes pour continuer à renforcer la notoriété du « Made in Morocco » à l’international.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire