ban600

Le Comité ‘’En Marche’’, de Casablanca exprime son soutien à M’jid El Guerrab

Le Comité ‘’En Marche’’, de Casablanca exprime son soutien à M’jid El Guerrab

 

Chaouki Oulkhir 

Suite à l’élection présidentielle remportée par Emmanuel Macron, le mouvement « En Marche ! » poursuit son action en faveur du renouvellement démocratique et de l’engagement citoyen à travers les nombreuses autres élections, notamment, législatives, sénatoriales, départementales, municipales.

Dans la 9ème circonscription des Français de l’étranger, Emmanuel Macron a recueilli une très large majorité, le 7 mai dernier, avec 91,3% des voix. En élisant le plus jeune Président de la République de France, une nouvelle page d’histoire politique vient d’être écrite.

Par cette brise de jouvence qui rafraîchit la France, le Comité « En Marche ! » de Casablanca, le plus important d’Afrique, a exprimé, à l’unanimité, son soutien à la candidature de M’jid El Guerrab, jeune député de 34 ans, dans le cadre de la majorité présidentielle, à l’occasion des élections législatives du 4 et 18 juin, dans la 9ème circonscription des Français établis à l’étranger.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi à Casablanca par le Comité, M.El Guerrab annonce sa candidature pour la 9ème circonscription des Françaises et Français établis à l’étranger.

« Depuis plusieurs mois, aux côtés des Françaises et des Français du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest, je n’ai cessé de me battre pour faire gagner Emmanuel Macron, notre président de la République,  j’ai lancé une « marche africaine » qui m’a conduit de Casablanca à Abidjan, en passant par Ouagadougou, Bamako et Dakar pour aller à la rencontre de nos forces vives installées en Afrique », déclare le candidat député.

Lors de la campagne présidentielle, M. El Guerrab a accompagné Emmanuel Macron lors de chacun de ses déplacements dans la circonscription, notamment, à Tunis et à Alger. « C’est fort de cette légitimité, fort du soutien de nos compatriotes rencontrés depuis des mois, fort de la confiance du Président de la République que je me présente aujourd’hui pour être votre député. Je suis le candidat de la majorité présidentielle », affirme-t-il.

Qui est M’jid El Guerrab?

Agé de 34 ans et père de deux jeunes enfants franco-maroco-algériens, ce jeune député est diplômé d’Aix-en-Provence. Il a travaillé aux côtés de Ségolène Royal puis du Président du Sénat. Entre 2013 et 2014, M. El Guerrab a fondé une start-up de conseils pour les entreprises entre la France, le Maroc et l’Algérie. Actuellement, il est cadre-dirigeant à la caisse des Dépôts et Consignations, un poste qu’il est prêt à quitter pour se consacrer pleinement à son mandat de député.

Dans une approche de transparence, le jeune député déclare : « Je ne suis ni fonctionnaire du Quai d’Orsay, ni agent du renseignement, ni sénateur, je serai un député qui n’aura d’autre mission que celle de vous défendre ! »

Et il poursuit : « Ma réserve parlementaire (650.000 euros durant mon mandat) sera intégralement allouée de manière participative et de façon complètement transparente. Je publierai sur mon site internet le nom des associations auxquelles j’apporte mon soutien, le montant attribué et l’objet poursuivi ».

Quel député sera-t-il ?

Dans une déclaration à Maroc Diplomatique, M. El Guerrab annonce que« Je serai un député intègre et loyal au président de la République. Je serai un député qui prônera la transparence, je serai un député qui incarnera les relations entre l’Afrique et la France, je serais un député qui sera proche des gens, un député qui incarnera la nouvelle génération ‘’Emmanuel Macron’’. Je serais uniquement guidé par un objectif qui est de défendre les citoyennes et citoyens françaises et français de la 9ème circonscription ».

Parmi les engagements phares de son programme, le candidat aux législatives propose de déposer une loi co-écrite avec les français de la 9ème circonscription à travers une grande consultation sur internet, dont les objectifs sont la réduction des frais de scolarité pour les familles et la réforme de l’AEFE. Il propose également la suppression de l’assujettissement à la CSG et à la CRDS des revenus fonciers et des plus-values immobilières des non-résidents fiscaux en France, la création d’une application publique aux Français du monde dédiée à la prévention des risques sécuritaires. M. El Guerrab promet de participer activement à la construction de cette nouvelle relation avec l’Afrique que le Président de la République appelle de ses vœux.

La neuvième circonscription des Français établis hors de France est l’une des plus importantes parmi les onze circonscriptions législatives des Français établis ailleurs. Créée en 2010, à la faveur d’un redécoupage, elle comprend seize pays d’Afrique dont les pays du Maghreb, pour une population de près de 152.000 Français inscrits dans les registres consulaires.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire