ban600

Les demandes d’asile en baisse constante en Suède

Les demandes d’asile en baisse constante en Suède

 La Suède a enregistré une baisse du nombre de demandeurs d’asile l’année dernière, par rapport aux deux années précédentes, selon de nouveaux chiffres de l’Agence suédoise des migrations.

En 2017, environ 25.000 personnes ont demandé l’asile en Suède, contre environ 29.000 en 2016, rapporte la radio suédoise, citant des statistiques de l’Agence.

En 2015, en pleine crise des réfugiés, il y avait environ 163.000 demandeurs d’asile.

Selon Fredrik Bengtsson de l’Agence des migrations, le fait que la Suède reçoive moins de demandeurs d’asile est le résultat de changements politiques « au niveau national et européen » plutôt que de l’amélioration des conditions dans les pays émetteurs comme la Syrie et l’Irak.

« Des millions de personnes sont toujours en fuite, ce qui a changé, c’est la possibilité de se rendre en Suède et en Europe », a déclaré M. Bengtsson à la radio suédoise dimanche.

Pendant la crise des réfugiés, l’Agence des migrations a eu du mal à suivre l’afflux de demandes d’asile et de nombreux migrants ont dû attendre longtemps pour que leurs dossiers soient traités.

Au cours des deux dernières années, l’Agence de migration a pris plus de 200.000 décisions d’asile et son pronostic a été soumis au gouvernement en octobre. Elle prévoyait pour objectif de traiter 80 000 cas en 2017.

Dans un communiqué publié sur son Internet, l’Agence a indiqué que cet objectif a été atteint et que 56% de ces 80.000 personnes ont obtenu l’asile.

En 2017, la majorité des demandeurs d’asile en Suède venaient de Syrie, suivis de l’Irak, de l’Érythrée et de l’Afghanistan.

Le trend baissier a été également enregistré en Norvège voisine où le nombre de demandes d’asile reçues au cours des derniers mois de 2017 était à son plus bas depuis 1995, selon la Direction norvégienne de l’immigration (UDI).

Les requêtes sont passées de 30.000 en 2015 à 3.500 en 2017, selon les chiffres de l’UDI qui précise que le nombre a sensiblement chuté vers la fin de l’année dernière.

La semaine dernière, le Danemark a également annoncé que ses chiffres pour les demandes d’asile étaient à leur plus bas niveau depuis 10 ans.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire