ban600

GB : Ouverture à Londres du forum maroco-britannique sur le commerce et l’investissement

GB : Ouverture à Londres du forum maroco-britannique sur le commerce et l’investissement

Le forum maroco-britannique sur le commerce et l’investissement s’est ouvert ce mardi à Londres pour débattre des moyens susceptibles d’insuffler une nouvelle dynamique à la coopération économique entre les deux pays.

Conduite par le ministre de l’Economie et des Finances Mohamed Boussaïd, la délégation marocaine, qui participe à ce forum, comprend notamment Mme Mounia Boucetta, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Othman El Ferdaous, secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement, Mme Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et des hauts responsables de ministère du tourisme, de la CGEM et de MASEN.

Prennent part également à cet événement, le ministre britannique pour l’Afrique du Nord et le Moyen Orient Alistair Burt, la baronne Fairhead, ministre chargée du commerce international, l’ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne Abdesselam Aboudrar, son homologue britannique Thomas Reilly, l’envoyé du PM britannique pour le commerce avec le Maroc Andrew Murrison et des dirigeants du Département pour le Commerce international.

>>Lire aussi : Signature d’une convention de coopération entre la China Development Bank (CDB) et BMCE Bank of Africa

Organisé à l’initiative de l’Ambassade du Maroc avec le concours de l’agence britannique DMA, ce forum sera l’occasion de présenter aux investisseurs les énormes opportunités d’affaires offertes au Maroc dans plusieurs secteurs comme les énergies renouvelables, le tourisme, l’industrie, l’exploration pétrolières, les services, la finance, les phosphates, l’éducation, la formation professionnelle… Le programme de ce forum prévoit une séance plénière et des rencontres B-to-B. Lors de cette rencontre, les membres de la délégation marocaine mettront en relief les atouts de l’économie marocaine, sa position géostratégique exceptionnelle, sa proximité d’Europe, la forte présence du secteur privé marocain en Afrique et la stabilité politique et économique du Royaume qui s’érige désormais comme porte d’entrée économique inévitable pour le marché africain.

Les participants à ce forum doivent aussi examiner les moyens susceptibles de renforcer davantage les échanges commerciaux et le partenariat économique entre les deux pays après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Selon l’avis des experts, le Maroc est un pays en mouvement permanent qui nourrit l’ambition de bâtir une économie moderne et diversifiée. Il offre aux investisseurs britanniques, en quête de croissance, toutes les conditions pour une expansion régionale et internationale.

Le Département britannique du Commerce international qualifie le Maroc de « marché émergent stable » ayant réalisé ces dernières années « un progrès remarquable ». Selon le UK Department of International Trade, l’économie marocaine est « une économie ouverte et libérale » qui jouit de la confiance des investisseurs internationaux et continue à attirer d’importants investissements étrangers. Les échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et le Maroc évoluent dans une tendance haussière soutenue. En 2016, ces échanges ont atteint 2,6 milliards de livres sterling, soit une hausse de 36, 4 pc par rapport à 2015.

Le Royaume-Uni exporte vers le Maroc des voitures de tourisme, des avions, des moteurs, des médicaments, des machines, des équipements industriels, des produits chimiques, des matières plastiques, des tissus… Les importations britanniques consistent essentiellement en vêtements, fils & câbles pour électricité, engrais naturels & chimiques, articles de bonneteries, agrumes, poissons en conserve, tomates fraiches, conserves de légumes, composants électroniques, fruits frais & congelés, fleurs, conserves de fruits & confitures, acide phosphorique, articles sanitaires, poissons frais, salés ou fumés. Actuellement plus de 200 entreprises marocaines exportent leurs produits vers la Grande-Bretagne et près d’une centaine de compagnies britanniques sont déjà présentes au Maroc (GlaxoSmithKline, Shell, British Airways, Unilever, etc.).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire