ban600

La jeunesse du RNI intensifie ses liens avec celle du PPE

La jeunesse du RNI intensifie ses liens avec celle du PPE

Le Président de la jeunesse du Parti Populaire Européen, Andrianos Giannou, a conduit une délégation au Maroc à l’invitation de la jeunesse du RNI.

La jeunesse du PPE est la principale force politique de jeunesse européenne, regroupe l’ensemble des jeunesses partisanes européennes de droite et du centre et compte plus de 2 millions de membres à travers le continent européen. La délégation de la jeunesse du PPE s’est entretenue avec Mohammed Aujjar, Ministre de la Justice, sur divers sujets liés aux réformes politiques et judiciaires initiées par le Royaume du Maroc. Les jeunes responsables du PPE ont salué les dispositions de la Constitution, consacrant l’égalité entre les sexes et les grandes libertés. La délégation de la jeunesse du PPE a pu également évoquer avec le Ministre de la Justice des thématiques d’intérêt commun à l’instar de la migration, la sécurité, la lutte contre le radicalisme, la politique européenne de voisinage, la coopération économique, ou encore la relation de tripartite Maroc-UE-Afrique.

Les jeunes responsables du PPE ont été reçus au siège du RNI par Hassan Benomar, député, membre du bureau politique et chargé des relations internationales du RNI, et Mustapha Baitas, député et directeur exécutif du RNI. Cet entretient fut l’occasion d’évoquer les contours d’une plus grande coopération entre les deux jeunesses partisanes en faveur d’un renforcement du partenariat stratégique Maroc-UE. La jeunesse du RNI et du PPE ont ensuite co-organisé une conférence-débat à Casablanca sous le thème « Jeunes Méditerranéens : Modernité, Entreprenariat et Engagements », en présence de Mbarka Bouaida, Secrétaire d’Etat en charge de la pêche maritime, et Lamia Boutaleb, Secrétaire d’Etat en charge du tourisme.

>>Lire aussi :  Le Maroc ne restera pas les bras croisés face aux provocations successives d’opposants à l’intégrité territoriale dans la zone tampon
Durant son intervention, Youssef Chiri a plaidé pour un renforcement des relations entre les deux entités de jeunesses afin de contribuer au renforcement du partenariat stratégique Maroc-UE. Andrianos Giannou a pour sa part salué les réformes démocratiques du Maroc et a appelé au renforcement de l’amitié maroco-européenne, estimant que le Maroc détient de nombreuses solutions pour répondre aux challenges communs entre l’Europe et le Maroc. Le Président de la jeunesse du PPE a salué notamment la politique volontariste et humaniste du Maroc sur les questions migratoires. Le Président de la jeunesse du PPE n’a pas manqué de saluer le dynamisme du RNI et d’évoquer les valeurs communes qui unissent le PPE au RNI, concluant son discours par le slogan du RNI « Agharass Agharasss ».

Le député Pierre Henri Dumont a, pour sa part, salué le retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle qu’est l’Union Africaine et a décrit la politique marocaine en Afrique comme avant gardiste, rappelant le rôle clé du Maroc comme porte d’entrée vers l’Afrique pour les pays européens. Pierre Henri Dumont a relevé qu’avec le statut privilégié qui lie le Maroc à l’UE, le Royaume est appelé à contribuer à la promotion d’un véritable partenariat tripartite stratégique avec l’Afrique, fondé sur les intérêts mutuels, les valeurs partagées et un avenir commun à construire. Membre de la Commission des Affaires étrangères au sein de l’Assemblée Nationale française, le député Dumont a salué le rôle stabilisateur que joue le Maroc dans la sous-région.

Kamal Aitmik, membre du conseil national du RNI, a évoqué le rôle clé des entrepreneurs dans le renforcement des liens entre le Maroc et l’Union européenne, ainsi que la nécessité de voir la jeunesse oeuvrer pour animer l’Union Pour la Méditerranée. Kamal Aitmik a également plaidé pour d’avantage de coopération entre les jeunesses marocaines et européennes, en vue de répondre aux défis communs qui incombent aux deux parties. La délégation de la jeunesse du PPE a rappelé son engagement à contribuer d’avantage, dans le cadre du statut privilégié qui unit le Maroc à l’Union européenne, au renforcement et au raffermissement de la coopération et de la solidarité entre le Maroc et l’Europe. Ils ont souligné leur engagement à promouvoir la coopération politique entre les deux entités de jeunesse partisane et de renforcer leurs relations bilatérales en vue d’accompagner la dynamique endogène que connaît le Royaume et d’accélérer le mouvement du partenariat stratégique Maroc-UE dans tous les domaines.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire