ban600

Journée mondiale contre l’hépatite

Journée mondiale contre l’hépatite

Les laboratoires PHARMA 5 poursuivent leur combat contre toutes les formes d’hépatite. Après le succès du SSB 400©, médicament 100% marocain pour le traitement l’hépatite C, le laboratoire pharmaceutique national annonce le lancement officiel sur le marché du TEFOVIR©, premier générique 100% marocain pour la prise en charge de l’hépatite B.

« C’est l’une des formes les plus graves du virus hépatique. Elle touche plus de 600.000 personnes au Maroc et nécessite un traitement à vie non disponible au Maroc jusque-là. Ce lancement est également symbolique parce qu’il coïncide avec la célébration de la journée mondiale de l’hépatite le 28 juillet 2017 », explique Myriam Lahlou-Filali, Directrice générale du Groupe PHARMA 5.

Le nouveau médicament répond aux mêmes problématiques et aux mêmes besoins exprimés à l’occasion du lancement du SSB 400©. En plus d’être particulièrement coûteux (plus de 3000 Dirhams par mois), le médicament princeps n’est pas commercialisé au Maroc. Les patients étaient donc obligés de se le procurer à l’étranger ou subir des associations de molécules alternatives, peu efficaces et aux effets secondaires importants.

Aujourd’hui, le TEFOVIR© par PHARMA 5 sera disponible sur l’ensemble du territoire national à un prix 10 fois moins cher que le princeps (moins de 300 Dirhams la boîte) et en conformité avec les normes de qualité internationale, de sécurité et d’efficacité les plus exigeantes en la matière.

« Ce nouveau lancement permet à PHARMA 5 de tenir son engagement de mettre à la disposition des patients Marocains les médicaments de dernière génération efficaces et accessibles, développés par une expertise 100% marocaine. Tout cela grâce aux efforts constants du ministère de la Santé et en étroite collaboration étroite avec les sociétés savantes marocaines », poursuit Myriam Lahlou-Filali, Directrice générale du Groupe PHARMA 5.

ASSOS-VIR© : une première mondiale

La célébration de la journée mondiale contre l’hépatite est également l’occasion pour les laboratoires PHARMA 5 de lever le voile sur une première mondiale : l’ASSOS-VIR©. Une innovation galénique qui permet, pour la première fois, d’associer les principes actifs (Sofosbuvir et Daclatasvir) en un seul comprimé. « Le lancement, en 2015, du SSB400© a révolutionné la prise en charge de l’hépatite C au Maroc. Pour la première fois, des patients marocains disposaient d’une solution accessible et efficace pour traiter cette maladie de manière définitive. Mais le SSB400© est un traitement de base qui nécessitait la prise d’un principe actif complémentaire : le Daclatasvir.

Aujourd’hui, les efforts de recherche et de développement des laboratoires PHARMA 5 ont permis d’associer les deux traitements en un seul comprimé, avec deux objectifs : favoriser la bonne observance du traitement et pouvoir réduire son coût et le rendre donc encore plus accessible », explique Myriam Lahlou Filali, Directrice générale du Groupe PHARMA 5. Une innovation galénique majeure qui vient couronner le bilan extrêmement positif du SSB 400© au Maroc et dans le monde. Deux ans après le début de sa commercialisation, le SSB 400© a permis de traiter plus de 10.000 patients au Maroc, mais également dans 12 autres pays dont la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Mali, le Togo, … où le médicament marocain est aujourd’hui commercialisé de manière directe. 95% des patients traités ont obtenu une guérison complète de l’hépatite C au terme d’une durée de traitement de 3 mois et avec des effets secondaires légers et identiques à ceux du princeps.

« Fort de ces résultats très encourageants et de la pertinence de son approche en faveur de la recherche et de développement galénique, le laboratoire PHARMA 5 poursuit son engagement pour la mise à disposition du plus grand nombre de traitements de dernière génération, fiables et accessibles pour la prise en charge de toutes les formes d’hépatite. Mais nous insistons sur l’importance capitale des opérations de dépistage qui permettent la prise en charge des patients et une meilleure protection de leur entourage. A ce jour, seule 1 personne sur 100 sait qu’elle est atteinte d’une hépatite C au Maroc. », conclut Myriam Lahlou-Filali, Directrice générale du Groupe PHARMA 5.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire