ban600

BVC: Hausse quasi-généralisée des secteurs cotés en octobre 2017

BVC: Hausse quasi-généralisée des secteurs cotés en octobre 2017

 Sur les 23 secteurs représentés à la place boursière casablancaise (BVC), 16 ont clôturé les dix premiers mois de l’année sur une note positive, selon les analystes de Crédit du Maroc Capital (CDMC).

Après un troisième trimestre positif, la Bourse de Casablanca parvient à faire perdurer son élan pour terminer le mois écoulé sous de bons auspices, grâce aux gains amassés par la quasi-totalité des grandes capitalisations, souligne la société de bourse dans son « Bilan marché Actions-Octobre 2017 ».

Les analystes ont noté, à ce propos, que cinq valeurs ont contribué, à elles-seules, à hauteur de +1,31% à la progression du Masi, qui clôture le mois d’octobre sur une rebond de +1,92% à 12.373,04 points, à savoir: LafargeHolcim Maroc (+7,09%), Marsa Maroc (+4,65%), Ciments du Maroc (+4,57%), Cosumar (+2,76%) et Attijariwafa bank (+1,72%). Ils ont mis en avant, dans ce cadre, l’évolution positive des secteurs phares de la cote, à savoir: « Banques », « Bâtiment et matériaux de construction » et « Agroalimentaire/production », qui canalisent, conjointement, 54,33% de la capitalisation flottante totale, avec des poids respectifs de 34,26%, 14,11% et 5,96%.

Toutefois, force est de constater que, sur les 74 sociétés cotées, 29 ont pu résister au mouvement haussier du marché en clôturant le mois dernier sur des pertes allant de -0,04% à -24,37%. Dans ce panel, figure, notamment, le trio: Itissalat Al Maghrib (IAM), Addoha et BCP, dont les titres ont perdu, respectivement, -1,31%, -0,23% et -0,07%, relève CDMC dans sa publication mensuelle, dont copie est parvenue à la MAP. Pour sa part, l’indice des « Matériels, Logiciels & Services informatiques » se positionne tête de liste des variations mensuelles avec un gain de +11,7%.

Cette performance est attribuable à bonne tenue de la quasi-totalité des valeurs composant le secteur, à savoir: Disway (+17,98%), M2M Group (+15,55%), HPS (+10,62%), IB MAROC (+3,06%) et S2M (+0,38%). Les analystes financiers ont rappelé, dans ce sillage, le lancement par le spécialiste marocain de la transaction électronique sécurisée, M2M Group, de sa propre société de financement « NAPS« , qui sera le premier opérateur indépendant agréé par Bank Al-Maghrib.

Ils ont également souligné le déploiement par la société S2M de son logiciel « Select System » pour le compte d’une société australienne FlexiGroup pour la gestion des activités liées à la carte de crédit. En 2ème rang, se place la filière « Bâtiments & matériaux de construction » qui affiche une hausse mensuelle de +6,4%, attribuable aux titres: Jet Contractors (+24,84%), LafargeHolcim Maroc (+7,09%), Colorado (+5,57%), Ciments du Maroc (+4,57%), Aluminium du Maroc (+3,85%) et Sonasid (+3,66%).

La branche « Chimie » occupe, quant à elle, la 3ème position, avec une appréciation de +5,8%, redevable à l’action SNEP (+6,13%). Du côté des baisses, l’indice des « Equipements électroniques & électriques » se positionne en queue de peloton, essuyant une perte de -24,4%, en lien avec le repli de son unique valeur Nexans Maroc.

De son côté, le secteur des « Services aux collectivités » se déprécie de -5,2%, plombé par le délégataire des services de distribution d’eau et d’électricité ainsi que de l’assainissement du Grand Casablanca, Lydec. De même, l’indice des « Sociétés de financement » affiche un repli mensuel de -3,1%, suite à la mauvaise posture du trio: Salafin (-7,2%), Taslif (-6,6%) et Maghrébail (-6,5%).

A fin octobre 2017, la valorisation globale du marché ressort à 626,3 milliards de dirhams (MMDH) en enrichissement de +9 MMDH comparativement au mois de septembre dernier, soit un rebond de +1,5%. Le volume quotidien moyen (VQM) de la BVC s’élève, lui, à 116,84 millions de dirhams (MDH), contre un niveau de 112,62 MDH un an plus tôt.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire