ban600

La présidence marocaine de la COP22 appelle à Bonn à ériger en priorité la thématique du changement climatique

La présidence marocaine de la COP22 appelle à Bonn à ériger en priorité la thématique du changement climatique

La présidence marocaine de la 22ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) a appelé, à Bonn, à ériger en priorité la thématique du changement climatique et l’enfance. Lors d’une rencontre organisée par le Maroc, en coordination avec l’UNICEF, le Haut Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme et le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), l’ambassadeur pour les négociations multilatérales, Aziz Mekouar, a souligné que les enfants, qui n’ont rien à voir avec les changements climatiques provoqués par l’Homme, sont les plus exposés à ses impacts négatifs’’.

‘’À moins que nous ne fassions quelque chose, d’ici 2030, près de 70 millions d’enfants pourraient mourir avant leur cinquième anniversaire’’, a relevé M. Mekouar, lors de ce ‘’side-event’’, organisé dans le cadre de la session de mai sur les changements climatiques, qui a démarré lundi. Le président de la COP22, Salaheddine Mezouar, a mis, de son côté, l’accent sur la nécessité de considérer les effets du changement climatique sur le bien-être des enfants dans l’action mondiale et de veiller à ce que cette relation ait une place importante dans la lutte contre le changement climatique et le développement durable.

Il a indiqué que le Maroc a placé ce sujet parmi ses priorités en matière de développement durable, ajoutant que le Maroc, à travers le Conseil national des droits de l’homme, a mis en place la plate-forme et les outils nécessaires d’accompagnement de ce chantier.

La thématique de l’environnement et des droits de l’enfant requiert une forte mobilisation et de larges campagnes de sensibilisation pour pouvoir influer sur les politiques publiques de lutte contre les mauvaises pratiques environnementales, a ajouté M. Mezouar.

La session de mai sur les changements climatiques a démarré lundi à Bonn et se poursuivra jusqu’au 18 mai. Près de 4.000 participants dont des négociateurs, des experts en changements climatiques, des membres observateurs, et des représentants de la société civile, représentant au total plus de 184 pays y prennent part.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire