ban600

Rabat-Salé-Kénitra: Lancement du programme d’alphabétisation fonctionnelle

Rabat-Salé-Kénitra: Lancement du programme d’alphabétisation fonctionnelle

Le programme d’alphabétisation fonctionnelle dans la région de Rabat-Salé-Kénitra a été lancé, mercredi à Rabat, ciblant quelque 3.000 professionnels actifs dans les secteurs de l’artisanat, de la pêche maritime et de l’agriculture. 

Intervenant lors d’une rencontre de communication, tenue à Rabat à cette occasion, le président de la région, Abdessamad Sekkal, a indiqué que cette initiative est le fruit de l’accord de partenariat en matière d’alphabétisation fonctionnelle, conclu avec l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme, en octobre 2016, et ce après la mise en place d’un référentiel fixant les principes et conditions du partenariat avec les associations qui veilleront à l’exécution de ce programme au profit des artisans.

Les préparatifs de ce programme, qui ont duré un an, ont notamment porté sur la conception de la formation, la sélection des associations et des compétences suivant des normes objectifs et l’élaboration des cahiers de charge, a affirmé M. Sekkal, notant que, dans le cadre de cette rencontre, trois ateliers sont programmés au profit des associations retenues, afin de peaufiner les mesures organisationnelles, avant le démarrage effectif, la semaine prochaine.

L’alphabétisation fonctionnelle s’inscrit dans la vision stratégique de la région, qui a pour but d’instaurer l’égalité des chances entre les artisans et de leur permettre de développer leurs activités, a-t-il souligné, mettant en exergue cette expérience pionnière au niveau national, qui implique la société civile en tant que partenaire essentiel dans la mise en œuvre.

Le responsable a également fait savoir qu’une évaluation d’impact sur l’employabilité des artisans bénéficiaires de ce projet est prévue, ajoutant qu’une enveloppe de 18 millions de dirhams (MDH) a été allouée dans le cadre du programme de développement régional, dont 3 MDH seront affectés annuellement à cette fin, sachant que cette somme pourrait être revue à la hausse.

Pour sa part, le directeur de l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme, Abdessamih Mahmoud, a indiqué que le développement local est tributaire de l’éradication de l’analphabétisme, saluant le travail de mobilisation, de promotion et de logistique accompli par les associations en faveur des programmes d’alphabétisation.

L’Agence, de son côté, veille à l’élaboration des référentiels de partenariat avec les associations, verse les subventions allouées aux associations pour la mise en œuvre des programmes et assure les manuels et les guides nécessaires, a-t-il fait savoir.

Selon le responsable, le programme, élaboré en fonction des besoins exprimés par la population, cible 1.000 artisans, 1.200 agriculteurs et 750 pêcheurs, en partenariat avec 16 associations.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire