Lancement à Marrakech du chantier d’aménagement du village de la Cop22

A 6 mois du début de la COP22, les travaux d’aménagement du site de Bab Ighli ont été lancés, ce mardi 10 mai à 10h.

L’ensemble des acteurs de la ville ocre étaient présents pour assister au coup d’envoi de ce vaste chantier dont la réalisation a été confiée au groupement GL Events, dans le cadre d’un appel d’offres. Habitué aux chantiers de cette envergure, pour avoir notamment travaillé sur celui de la Cop21, l’opérateur français (organisé en groupement avec 7 autres entreprise) a annoncé ce matin à Marrakech que la phase de montage, par zone, débutera en juin et que le chantier réalisé à 60% par des entreprises marocaines, sera livré précisément le 14 octobre prochain. La première phase durera 7 semaines, suivie de 7 semaines d’exploitation. 10 semaines seront nécessaires au démontage de la structure.

Le site est divisé en deux zones : – La « Zone bleue », placée sous l’autorité des Nations Unies, comprendra notamment : 2 salles plénières, 30 salles de conférences et réunions entre négociateurs et 10 salles de réunions réservées aux observateurs. D’autres espaces fonctionnels sont prévus dont celles dédiées aux débats-évents, expositions, accueil et sécurité, carrés VIP, bureaux de l’ONU, sur une surface totale de 154 000 m². Elle sera réservée aux personnes accréditées par le Secrétariat Général de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques. Le second espace sera réservé aux acteurs non-étatiques, aux ONG, aux entreprises privées, aux organisations et institutions étatiques et aux collectivités territoriales, au sein de deux espaces (« société civile » et « innovations ») de 12 000 m² chacun.

Il abritera également d’autres lieux tels que ceux dédiés aux expositions ou encore à la restauration. A ces zones s’ajoutent également le parvis de l’entrée chefs d’état (12 500 m²), le parvis des délégations (11 147 m²) et le parking (22 000 m²). Au total, la surface du site de Bab Ighli couvre 223 647 m² (dont plus de 80 000 m² couverts). Le site sera également doté de réseaux et de services (bancaires, postaux, de voyage, de restauration) et ultra-connecté.


Elaboré sous la forme d’un village éco-conçu, ses locaux auront également un bilan carbone entièrement neutre, avec notamment des tapis gazonnés et fleuris marqués par la présence de plantes et arbustes en pots. Les éclairages extérieurs seront réalisés dans le respect de l’environnement avec une efficacité énergétique optimisée. Le premier coup de pioche du chantier de construction du village de la Cop22 a été donné en présence de membres du comité de pilotage dont Abdeladim Lhafi, commissaire et Abdeslam Bekrate chef du pôle de la logistique et de la sécurité ainsi que de représentants de la CCNUCC.