A LA UNEMaroc

4è commission de l’AG de l’ONU: Appel à mettre l’Algérie devant ses responsabilités

Jean Ntougou, spécialiste des sciences politiques à l’Université Omar Bongo au Gabon, a appelé, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU, à mettre l’Algérie devant ses responsabilités dans le différend régional autour de la marocanité du Sahara.

Il a également appelé à « amener ce pays à contribuer positivement au règlement de la question du Sahara marocain« , soulignant que l’Algérie « est bien la partie qui tergiverse et qui continue à apporter un soutien militaire, financier, politique et diplomatique considérable aux séparatistes du polisario« .

Le pétitionnaire a, en outre, indiqué que les « exactions commises par le groupe armé dénommé, le front polisario, révèlent l’hostilité des populations des camps de Tindouf aux pratiques de leurs autorités de fait et de ce groupe armé”.

→ Lire aussi : Crise sociale en Algérie: Les syndicats de l’éducation menacent d’escalade

Dans ce sens, il a mis en garde contre une menace « majeure » qui est la transformation de la région du Tindouf en base arrière des groupes terroristes pourchassés dans le Sahel, estimant que la « présence de ces groupes terroristes à Tindouf peut réveiller les cellules dormantes du terrorisme, jadis présentes en Algérie et accroître la menace terroriste tant dans tout l’espace magrébin qu’au-delà« .

M. Ntougou a, par ailleurs, fait observer que le plan d’autonomie proposé par le Maroc, qui “fascine toutes les instances diplomatiques soucieuses du rétablissement de la vérité historique et de la dignité des populations vivant dans les provinces du sud du Royaume, est l’une des rares propositions justes et équitables jamais posé sur la table des négociations« .

Cette initiative, a-t-il insisté, mérite d’être soutenue à cause de sa cohérence, aussi bien avec les valeurs universelles qu’avec la réalité historique, sociologique et culturelle, et même juridique, lorsque l’on se réfère aux accords de Madrid.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page