A la veille du Ramadan, l’ONU réitère l’appel à un cessez-le-feu mondial

Guterres

A l’occasion de l’avènement du mois sacré du Ramadan, le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a réitéré son appel à un cessez-le-feu mondial pour “se concentrer” sur la lutte contre la pandémie du COVID-19.

J’ai récemment appelé à un cessez-le-feu mondial immédiat pour se concentrer sur notre ennemi commun – le virus. Je réitère cet appel aujourd’hui, en rappelant les paroles du Saint Coran: “Et s’ils s’inclinent à la paix, inclinez-vous vers elle“, a dit M. Guterres, dans un message vidéo diffusé à la veille du début du mois sacré.

J’exprime mes vœux les plus chaleureux alors que des millions de musulmans du monde entier commencent à observer le mois sacré du Ramadan. Ce sera, bien sûr, un Ramadan très différent“, a relevé le chef de l’ONU, notant que de nombreuses activités communautaires seront “naturellement affectées par les mesures de lutte contre la pandémie“.

Pendant ce temps, de nombreuses personnes dans les zones de conflit vont une fois de plus tragiquement marquer ce mois-ci par la guerre et l’insécurité tout autour“, a-t-il déploré, rappelant que le Ramadan “c’est aussi soutenir les plus vulnérables“.

Je remercie les gouvernements et les gens du monde musulman qui vivent de leur foi, soutenant ceux qui fuient les conflits dans la meilleure tradition musulmane d’hospitalité et de générosité – une leçon remarquable dans ce monde où tant de portes ont été fermées devant ceux qui ont besoin de protection, avant même le COVID-19“, a souligné le Secrétaire général.


Encore une fois, mes meilleurs vœux à tous pour la miséricorde, la solidarité et la compassion en ces temps difficiles“, a-t-il conclu.