A New York, la réouverture totale de l’économie pourra prendre des mois

l'économie

La levée totale des restrictions en vue d’une réouverture de l’économie risque de prendre des mois dans l’Etat de New York, épicentre de la pandémie de coronavirus aux Etats-Unis, a averti mardi le gouverneur Andrew Cuomo.

Nous parlons ici non pas en termes de semaines mais de mois” en vue d’une réouverture complète de l’économie et d’un retour à la normale, a déclaré M. Cuomo sur la chaîne d’informations CNN, après avoir annoncé la veille un “plan coordonné” avec les gouverneurs des Etats voisins de New York pour une levée graduelle des mesures de distanciation sociale.

Nous allons d’abord commencer par élargir la liste des services essentiels“, a expliqué le gouverneur, en allusion aux commerces et services qui sont maintenus ouverts durant la pandémie, à l’instar des supermarchés, pharmacies et les restaurants offrant des menus à emporter ou de livraison à domicile.

Il a également insisté sur l’importance des tests de dépistage de la maladie pour réussir le processus de réouverture. “Le dépistage à grande échelle sera déterminant” pour le succès de cette opération, a-t-il affirmé.

Cependant, le gouverneur de New York n’a pas voulu se prononcer sur une date ou un calendrier précis en vue d’une ouverture totale de l’économie locale. “Personne ne sait exactement quand nous nous nous en sortirons. Tout dépendra de l’évolution de la pandémie“, a-t-il insisté.


Lundi, Andrew Cuomo avait fait état d’une “stabilisation” du taux d’hospitalisation lié à la maladie au cours des derniers jours dans l’Etat de New York, avant d’évoquer une éventuelle levée graduelle des mesures de distanciation sociale et son corolaire de fermeture des services et commerces jugés non-essentiels.

Lors d’une conférence de presse virtuelle avec ses homologues des Etats du New Jersey, Connecticut, Pennsylvanie, Delaware et Rhode Island, le gouverneur de New York a détaillé les contours du plan régional d’ouverture de l’économie, notant que ce sera un jeu d”équilibre délicat” en ce sens qu’une telle entreprise n’a jamais été faite auparavant étant donné l’ampleur de la pandémie et les incertitudes qu’elle implique.