A LA UNEMonde

Afrique du Sud : Les violences continuent, près de 50 pharmacies pillées

La situation est chaotique en Afrique du Sud. Alors que l’armée a été déployée le 13 juillet dans plusieurs régions du pays, les forces de l’ordre se retrouvent débordées face à la multiplication des violences et les scènes de chaos, suite à l’incarcération de l’ex-président, Jacob Zuma.

Hier, 14 juillet, la presse faisait état de pas moins de 72 morts dans des bousculades et au moins 1200 arrestations. Les scènes de pillages n’en finissent plus, des policiers seraient même soupçonnés d’y participer rapportent certains médias.

Pillage de pharmacies

Près de 50 pharmacies ont été complètement pillées a même indiqué jeudi l’Association de la Communauté indépendante des pharmacies (ICPA). «Les vaccins anti-Covid et les médicaments chroniques n’ont pas été épargnés par les pillages en cours, avec près de 50 pharmacies détruites dans les provinces de Gauteng et du KwaZulu-Natal», a déclaré le directeur d’ICPA, Jackie Maimin.

Notant qu’entre 1000 et 2000 vaccins ont été volés, il a signalé qu’«heureusement, toutes leurs pharmacies ne gardaient pas en stock les vaccins Covid-19. Mais d’autres médicaments de maladies chroniques avaient été détruits». M. Maimin a, par ailleurs, mis en garde que cela aura un impact terrible sur l’approvisionnement en médicaments durant les prochains jours. «L’ICPA a adressé une lettre au président, Cyril Ramaphosa, pour demander son intervention», a-t-il souligné.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page