A LA UNEMaroc

Agence MCA-Morocco : Tenue de la 10ème session du Conseil d’orientation stratégique ‎

La 10ème session du Conseil d’Orientation Stratégique (COS) de l’Agence Millennium ‎Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) s’est tenue, le mardi 26 janvier 2021 à Rabat, ‎sous la présidence du Ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de ‎l’Administration, Mohamed BENCHAABOUN. Ont assisté aux travaux de ce Conseil, le ‎Ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement ‎Supérieur et de la Recherche Scientifique, Saaïd AMZAZI, en plus des autres membres du ‎COS ou leurs représentants.‎

Cette session a été consacrée à la présentation du bilan d’exécution du programme de ‎coopération objet du “Compact II”, conclu entre le Gouvernement du Royaume du Maroc et ‎son homologue américain, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC), ainsi ‎qu’au suivi de la mise en application des recommandations émises par les membres du COS ‎pour impulser davantage de dynamique à la réalisation de ce programme qui appuie le ‎déploiement de plusieurs stratégies sectorielles et réformes structurelles engagées par le ‎Royaume.‎

A cette occasion, le Ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de ‎l’Administration s’est félicité des avancées substantielles réalisées au titre de la mise en ‎œuvre des différentes activités relevant du Compact II grâce à l’engagement actif des ‎départements ministériels et établissements publics concernés, à l’implication inclusive du ‎secteur privé et de la société civile et à la mobilisation du personnel de l’Agence MCA-‎Morocco.‎
Le Président du Conseil a fait état, dans ce sens, de l’avancée que connait la réalisation des ‎travaux d’infrastructures prévus au titre de plusieurs activités du Compact II, avec la ‎finalisation des travaux de réhabilitation d’un premier lot de 18 établissements de ‎l’enseignement secondaire dans la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, le démarrage de ces ‎travaux au niveau d’un second lot de 15 établissements dans la même région, le démarrage ‎des travaux de construction de 6 établissements de formation professionnelle (EFP) ‎bénéficiaires du soutien du Fonds « Charaka », le lancement des travaux au niveau de deux ‎projets soutenus par le Fonds des Zones Industrielles Durables (FONZID) et l’avancement ‎soutenu des travaux hors-sites au niveau des trois zones industrielles pilotes dans la Région ‎Casablanca-Settat.‎

Par ailleurs, le Président du Conseil a souligné les principales réalisations accomplies dans le ‎cadre des différentes activités du Compact II. Ainsi, l’activité « Education secondaire » s’est ‎distinguée par la livraison d’équipements TICE et robotiques à 28 établissements scolaires ‎relevant de la Région Marrakech-Safi et d’équipements didactiques à deux établissements ‎pilotes dans la Province de Marrakech, ainsi que par le démarrage de la remise des ‎équipements informatiques au profit des 56 établissements scolaires des Régions Fès-‎Meknès et Marrakech-Safi.‎

Pour sa part, l’activité « Formation professionnelle » a enregistré, entre autres, la poursuite ‎de l’appui aux différents volets de la réforme de la réforme professionnelle, notamment en ‎matière d’élaboration de la nomenclature des dépenses et du référentiel des coûts de la ‎formation professionnelle et d’un référentiel d’évaluation externe des EFP.‎

De son côté, l’activité « Emploi » a été marquée principalement par la formation de 2.126 ‎bénéficiaires du Programme d’emploi par le financement basé sur les résultats (FBR) et ‎l’insertion de 545 d’entre eux, dont respectivement 1.494 et 451 femmes. Cette activité a ‎connu également le démarrage de l’accompagnement à la Coordination nationale de ‎l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) pour l’implémentation de ‎programmes d’amélioration de l’employabilité des jeunes et des femmes.‎

L’activité « Foncier industriel » a été ponctuée, quant à elle, par la présélection d’un ‎partenaire privé pour la revitalisation et l’extension de la zone industrielle de Bouznika dans ‎le cadre d’un partenariat public privé (PPP) et la poursuite du programme de renforcement ‎des capacités du personnel du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte ‎et Numérique (MICEVN) en vue d’affiner sa maîtrise des différents aspects liés à la ‎mobilisation du foncier au service de l’investissement industriel.‎

L’activité « Foncier rural » a été marquée essentiellement, au volet du déploiement de ‎l’opération de melkisation de 66.000 Ha de terres collectives situées dans les périmètres ‎d’irrigation du Gharb et du Haouz, par la finalisation des enquêtes parcellaires et ménages ‎sur 43.157 Ha et le démarrage des lotissements sur 7.378 Ha. Les mesures ‎d’accompagnement de l’opération de melkisation ont connu le démarrage du ‎développement d’une application mobile et d’une plateforme de formation à distance dans ‎le cadre du programme d’alphabétisation fonctionnelle mené en partenariat avec l’Agence ‎Nationale de Lutte Contre l’Analphabétisme (ANLCA), ainsi que par le lancement, en ‎coopération avec l’Office National du Conseil Agricole (ONCA), du programme de ‎renforcement des capacités des agriculteurs/trices des terres collectives concernées par ‎l’opération de melkisation.‎

L’activité « Gouvernance du foncier » enregistre, pour sa part, la réalisation en cours d’une ‎étude portant, d’une part, sur l’amélioration de l’accès des femmes au foncier et de leur ‎participation à la gouvernance foncière et, d’autre part, sur la conception et la mise en ‎place d’un centre d’inclusion des femmes au foncier, dont les activités consisteront, entres ‎autres, à appuyer la création et la pérennisation d’une base de données sur les droits ‎fonciers des femmes.‎

Pour sa part, le Directeur Résident de MCC au Maroc, Richard Gaynor, a souligné que le ‎bilan des réalisations durant le trimestre écoulé est honorable, saluant à cet égard la ‎mobilisation de l’Agence MCA-Morocco et l’engagement et le soutien continus de ‎l’ensemble des partenaires. Il a appelé, par ailleurs, à l’accélération de la mise en œuvre ‎des différentes activités du Compact II et au développement des outils afin de faciliter la ‎réplication et la mise à l’échelle par le Gouvernement des modèles développés et testés ‎dans le cadre du Compact II.‎

La Directrice Générale de l’Agence MCA-Morocco, Malika Laasri, a présenté, par la suite, ‎aux membres du Conseil un exposé sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du ‎Compact II depuis la dernière session du COS, soulignant les réalisations financières notables ‎accomplies par l’Agence, comme en témoigne un taux d’engagement des fonds s’élevant ‎actuellement à 67,62%, l’équivalent de près de 304,3 millions de dollars, soit presque le ‎double du niveau enregistré en juin 2020.‎

Au terme de cette réunion, le Conseil a approuvé une série de résolutions, qui ‎concernent essentiellement le rapport d’audit des fonds du Compact II pour la période allant ‎du 05 mai 2015 au 30 septembre 2019, l’amendement au Plan d’audit de l’Agence MCA-‎Morocco et le Programme de passation des marchés de l’Agence tel qu’il a été mis à jour. ‎Outre la réallocation d’une partie des crédits dédiés initialement à certaines composantes ‎des projets du Compact II en faveur du Fonds « Charaka » de la formation professionnelle, le ‎COS a approuvé également des conventions de partenariat conclues par l’Agence dans le ‎cadre de l’exécution du Compact II.‎

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page