Al Hoceima: plusieurs blessés, dont trois grièvement, parmi les forces de l’ordre dans des heurts avec des manifestants

Moroccans gather in the northern city of al-Hoceima on May 6, 2017, during a demonstration that involved banging on pots as a new form of protest. Outrage has erupted in late 2016 in the Rif region of Morocco over the gruesome death of a 31-year-old fishmonger, who was crushed in a rubbish truck in October in al-Hoceima as he tried to protest against the seizure and destruction of swordfish, which were not allowed to be caught at that time of year. Calls for justice have since evolved into a grassroots movement demanding jobs and hospitals. / AFP PHOTO / STRINGER

Plusieurs éléments des forces de l’ordre ont été blessés, dont trois grièvement, dans des heurts vendredi à Al Hoceima avec des manifestants, a indiqué le délégué provincial de la santé, Mohamed Badi.

Il s’agit d’agents de police et d’éléments des forces auxiliaires, a précisé M. Badi, faisant état de trois blessés graves parmi les victimes.

Deux blessés graves seront évacués à l’hôpital militaire de Rabat, alors que le troisième subira une opération à l’hôpital Mohammed V d’Al Hoceima pour fractures.

Les autres blessés ont quitté l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires.