Algérie : Zidane esquive une question sur le slogan «Yetnahaw Ga3»

Zidane

Par Saad Bouzrou

Profitant d’une séance de dédicace, le journaliste algérien de beIN Sports Djamal Djabali a demandé à l’entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane, ce qu’il pense du mouvement de contestation en Algérie et du slogan «Yetnahaw Ga3» (Qu’ils dégagent tous), appelant au départ de tous les «symboles» de l’ancien régime de Bouteflika. Fidèle à son tempérament discret, le champion du monde franco-algérien s’est contenté d’arborer un sourire et dédicacer le maillot des Merengues.  

Lors d’une séance de dédicace, le journaliste de beIN Sports Djamal Djabali a saisi l’occasion pour demander à Zinedine Zidane son avis sur le slogan «Yetnahaw Ga3», le plus célèbre de la mobilisation algérienne. L’entraîneur franco-algérien a, de son côté, préféré ne pas s’exprimer sur le sujet en esquissant un grand sourire.

En avril dernier, une vidéo montrant le coach du Réal avec l’un de ses amis algériens en train de répéter le même slogan s’est vite répandue sur les réseaux sociaux. On y voit son ami dire «Zinedine le timide, notre frère de Kabylie, Yetnahaw Ga3». Zidane a semblé comprendre la signification du slogan et a affiché le même sourire.

Rappelons que pour le 14ème vendredi consécutif, les Algériens veulent continuer de réclamer le démantèlement du «système» au pouvoir, et le départ de ses figures, en tête desquelles le président par intérim Abdelkader Bensalah, le Premier ministre Noureddine Bedoui et le général Gaïd Salah, tous anciens fidèles de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.