Arabie: 4 morts dans des bombardements à la frontière yémenite

 Quatre personnes ont été tuées lundi dans le sud de l’Arabie saoudite dans des bombardements en provenance du Yémen en guerre, ont annoncé les autorités saoudiennes.

Les bombardements, survenus dans la région de Jazan, ont également fait trois blessés qui ont été hospitalisés, a indiqué la Défense civile saoudienne sur Twitter, sans donner plus de détails.

Le sud de l’Arabie saoudite, notamment les zones frontalières du Yémen, sont la cible d’attaques sporadiques lancées depuis que Ryad a, en mars 2015, pris la tête d’une coalition arabe qui intervient militairement au Yémen.

Cette coalition soutient le président yéménite Abd Rabbo Mansour contre des rebelles chiites Houthis alliés à l’ex-président du Yémen Ali Abdallah Saleh. Les rebelles et leurs alliés contrôlent toujours la capitale Sanaa et de vastes portions du territoire.

Ces derniers jours, les rebelles ont intensifié leurs attaques contre le royaume saoudien alors que des pourparlers de paix à Koweït ont échoué à trouver un compromis.


Samedi, sept soldats saoudiens dont un officier ont été tués dans des tentatives d’incursion de rebelles chiites yéménites, dans le sud de l’Arabie saoudite.

Une centaine de Saoudiens, membres des forces armées ou civils ont été tués dans des accrochages à l’intérieur des frontières du royaume depuis mars 2015.

Le conflit au Yémen a fait plus de 6.400 morts et 2,8 millions de déplacés selon l’ONU.