Arrestation à Meknès d’une vagabonde pour enlèvement présumé d’un nourrisson

enlèvement
enlèvement

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, en coordination avec les éléments de la sûreté nationale à la préfecture de police de Meknès ont arrêté, lundi vers midi, une vagabonde de 28 ans pour son implication présumée dans l’enlèvement d’un nourrisson de sexe féminin âgé de 10 mois.

Les services de la préfecture de police de Casablanca avaient ouvert, vendredi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent à la lumière d’une plainte déposée par une femme prétendant avoir remis son bébé à son amie vagabonde dans les alentours de la gare routière Oulad Ziane, avant de découvrir leur disparition, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les intenses recherches et investigations menées dans le cadre de cette affaire ont permis d’identifier la mise en cause et de l’arrêter près de la gare routière de Meknès, où elle vivait en état de vagabondage et s’adonnait à la mendicité immédiatement après avoir commis son forfait.

Le bébé enlevé, retrouvé avec la mise en cause dans un état de santé normal, a été transféré à l’hôpital régional pour subir les examens médicaux nécessaires, ajoute la même source.

Elle note que la suspecte a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, précisant que le nourrisson sera remis à sa mère dès achèvement des mesures juridiques et sanitaires nécessaires.