Arrestation en Mauritanie d’une bande de trafiquants d’armes et de drogue (Armée)

Arrestation en Mauritanie d'une bande de trafiquants d’armes et de drogue

L’armée mauritanienne a annoncé avoir intercepté, vendredi, une bande de trafiquants d’armes et de drogue qui se déplaçait sur la frontière avec le Mali.

“Après avoir surveillé un groupe de trafiquants se déplaçant tout au long de nos frontières avec la République du Mali, l’armée nationale a mis en œuvre une opération conjointe entre les forces terrestres et aériennes qui a permis l’interception des trafiquants et la destruction de leurs véhicules, ainsi que la saisie de leur équipement et une quantité importante de drogue”, a précisé la même source dans un communiqué.

Elle a ajouté que l’opération a permis la destruction de deux voitures Toyota Land Cruiser, l’arrestation de sept trafiquants, la confiscation d’une Toyota Land Cruiser, d’une arme Kalachnikov, de quatre chargeurs Kalachnikov munis de munitions, un Téléphone Thuraya, trois téléphones portables et 700 kg de drogue.

“Une cargaison de stupéfiants estimée à 1800 kg a été brûlée avec les voitures qui la transportent”, indique-t-on de même source.

En février dernier, des unités terrestres et aériennes de l’armée mauritanienne ont fait avorter une opération de contrebande d’armes, de munitions et de drogues, qu’un groupe de passeurs avait l’intention d’introduire sur le territoire du pays.


Pour rappel, le 18 mars 2019, l’armée mauritanienne a mené une “opération qualitative” aux frontières orientales du pays, qui a permis la destruction de trois véhicules chargés de plus de trois tonnes de drogues appartenant à des passeurs liés à des organisations extrémistes opérant dans la région du Sahel.