A LA UNEMD Sahara

Baisser du rideau sur la 1ère édition du Forum MD – Sahara

La 1ère édition du Forum MD – Sahara, organisée à Dakhla les 18 et 19 novembre par le groupe média MAROC DIPLOMATIQUE, s’est clôturée ce vendredi après une 3ème table ronde riche en débats entre plusieurs intervenants et une synthèse globale sur le modèle de développement d’une Afrique résiliente.

Reprenant dans sa synthèse les propos de Jean-Yves de Cara, avocat au barreau de Paris et professeur émérite à l’Université de Paris, le secrétaire-général de l’Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), Abdellah Mouttaqi a indiqué que « le Forum était une occasion de réaffirmer les droits du Maroc sur ses provinces », notant que « la diplomatie marocaine n’est plus sur la défensive et répond par le développement et l’investissement ».

M. Mouttaqi a rappelé également que « le fil conducteur de toutes les discussions est le développement territorial de ces provinces qui met le citoyen au cœur de tous les programmes».

Le doyen de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca,  Abdellatif Komat a souligné, pour sa part, que « l’heure de l’Afrique a sonné parce qu’on est en pleine mutation géostratégique », mettant en avant l’importance de l’Afrique qui « ne dépend que des Africains qui pensent à construire leur levier de développement ».

Il a précisé, également que « le Maroc a choisi la démarche du co-développement et de confiance, et travaille sur l’intégration et la connectivité multiforme. Il est le troisième investisseur mondial dans la plupart des pays africains ».

Evoquant le rôle des provinces du Sud pour le développement du Royaume, M. Komat a relevé que « les régions du Sud ont un plan de développement initié par SM le Roi Mohammed VI, un hub de développement global pour l’Afrique subsaharienne ».

Cette première édition du Forum MD-Sahara a été clôturée par la lecture de la lettre d’allégeance, de fidélité et de reconnaissance, adressée à SM le Roi Mohammed VI, ainsi que le lancement de l’observatoire africain de développement économique et social.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page