Beaucoup de travail reste à faire pour reconstruire l’équipe nationale

l'équipe nationale
l'équipe nationale

Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic a reconnu que beaucoup de travail restait à faire pour «reconstruire» l’équipe nationale de football, qui a concédé un match nul «décevant» face à la Libye (1-1), vendredi soir lors d’une rencontre amicale à Oujda.

«On est déçus de ce résultat, nous voulions vraiment gagner pour faire plaisir au public nombreux du Stade d’Honneur d’Oujda qui nous a beaucoup soutenu, dans une ambiance phénoménale», a déclaré le coach des Lions de l’Atlas lors d’une conférence de presse après le match, ajoutant que «beaucoup de choses restent à améliorer» dans le Onze national.

Les Lions de l’Atlas avaient ouvert le score sur un but de Jaouad Yameq à la 20è minute du jeu, avant que Sanad El Ouerfelli n’égalise pour les visiteurs à la 42è minute.

→ Lire aussi : Ligue des Champions: Le Wydad et le Raja, respectivement, dans les gro…

«Cette équipe peut faire mieux (…) on aurait pu gagner si Rachid Alioui avait transformé son occasion dans les dernières minutes, mais il faut se contenter de ça», a dit M. Halilhodzic, saluant au passage la performance de la sélection libyenne, «une équipe surprenante avec beaucoup de qualités techniques, surtout en contre-attaque».


Le but d’égalisation «bizarre» a changé le cours du match et les Marocains sont tombés dans la précipitation, a-t-il analysé. «Il fallait marquer un deuxième but pour tuer le match, chose que nous n’avons pas su faire».

L’entraineur à toutefois salué «l’engagement, la volonté et la générosité» dont ont fait montre ses joueurs, ajoutant qu’il reste «énormément de travail à faire» pour améliorer le jeu de l’équipe avant le mois de novembre prochain et le début des matchs officiels de qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2021) au Cameroun.

«J’essaye à chaque match amical de tester de nouveaux joueurs (…), j’essaye des organisations et des plans de jeu différents, mais il faut un peu plus de temps pour améliorer tout cela», a-t-il poursuivi, appelant le public à «continuer à supporter cette équipe».

«On est en train de reconstruire complètement une équipe, il faut créer des automatismes et travailler plus sur la maitrise du jeu, surtout dans les passes», a expliqué le sélectionneur national, estimant qu’une dynamique positive est en train de se mettre en place, mais qu’il fallait «du temps pour avoir des résultats».


La sélection nationale disputera un deuxième match amical le 15 octobre face au Gabon, au Grand stade de Tanger.

Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des préparatifs des hommes de Vahid Halilhodzic aux qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2021) au Cameroun.

Le Maroc entamera ces qualifications en novembre prochain face à la Mauritanie pour le compte de la première journée du groupe 5, qui comprend également la République Centrafricaine et le Burundi.