Biden en faveur d’une expulsion de la Russie du G20

Le président américain Joe Biden a déclaré jeudi à Bruxelles qu’il pensait que la Russie devait être exclue du Groupe des 20 (G20), qui regroupe les plus grandes économies du monde.

M. Biden a rapporté que le sujet de l’expulsion de la Russie a été abordé lors de réunions avec l’OTAN et les alliés européens à Bruxelles.

Le président a indiqué qu’il avait évoqué la possibilité que si l’Indonésie, qui accueille cette année le G20, ou d’autres pays membres n’acceptent pas d’expulser la Russie, l’Ukraine puisse assister aux réunions comme pays observateur.

→ Lire aussi : Biden promet une « réponse » de l’OTAN si la Russie utilise des armes chimiques en Ukraine

La réunion du G20 de cette année, qui devrait rassembler les dirigeants mondiaux et les ministres des finances des pays membres, doit avoir lieu à la fin du mois d’octobre en Indonésie.

« Sur la question du G20, je dirai simplement ceci : Nous pensons que la Russie ne peut pas faire comme si de rien n’était dans les institutions internationales et dans la communauté internationale« , a déclaré, de son côté, le Conseiller à la sécurité nationale du président américain, Jake Sullivan.

M. Biden a annoncé plus tôt dans la journée que les États-Unis allaient fournir une aide humanitaire d’un milliard de dollars à l’Ukraine, accueillir jusqu’à 100 000 réfugiés ukrainiens et imposer des sanctions à plus de 600 législateurs, oligarques et entreprises de défense russes.

Le G7 et l’UE se sont également mis d’accord sur une nouvelle initiative visant à renforcer l’application des sanctions, ainsi que sur une coopération en matière de soutien aux pays tiers lésés par les sanctions et les perturbations de la sécurité alimentaire et énergétique.

(Avec MAP)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page