A LA UNEMD Sahara

Brahim Fassi Firhi : Les provinces du Sud connaissent un « réel boom »

« Les provinces du Sud connaissent un réel boom, notamment depuis le lancement en 2015 par SM le Roi Mohammed VI, du nouveau modèle de développement des provinces du Sud », a affirmé le président fondateur de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri, lors d’une interview accordée à MAROC DIPLOMATIQUE en marge du Forum MD Sahara, organisé à Dakhla les 18 et 19 novembre.

1) Que représente pour vous le Forum MD Sahara ?

Je suis honoré d’être présent à ce forum, qui est pour moi un grand succès et qui répond à ce besoin d’organiser ce type d’initiatives, notamment dans les provinces du Sud. Je crois que ce type d’évènements est utile. Il permet de rassembler un parterre de personnalités non seulement internationales mais aussi africaines autour de sujets qui sont bien évidemment ancrés dans les provinces du Sud.

2) Quel est votre avis sur le potentiel de la ville de Dakhla ?

L’ensemble des intervenants l’ont souligné. Les provinces du Sud connaissent un réel boom, notamment depuis le lancement en 2015 par SM le Roi Mohammed VI, du nouveau modèle de développement des provinces du Sud. La ville de Dakhla est aujourd’hui est un réel hub de compétitivité, d’attractivité, de croissance et d’investissements internationaux.

3) Quelle évaluation faites-vous des changements qu’ont connu les régions du Sud ?

Il y a cette vision de SM le Roi qui apportait la mise en place du nouveau modèle de développement dans les provinces du sud. On voit très bien des évolutions et des transformations, et à chaque fois qu’on revient, on voit de visu ces changements, et on constate cette attractivité. Je pense que cette dernière va être démultipliée. Et puis sur les questions politique et diplomatique, le fait qu’il y a de plus en plus de consulats qui ouvrent dans les provinces du Sud crée de facto un effet de levier et je pense notamment à l’ouverture prochaine d’un consulat des Etats-Unis ici à Dakhla qui va consacrer, là encore, un investissement important de la part d’investisseurs non seulement américains, mais aussi étrangers.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page