Brésil: La déforestation en Amazonie a augmenté de 9,5% l’année dernière

déforestation

La déforestation en Amazonie brésilienne a augmenté de 9,5% entre août 2019 et juillet 2020, par rapport aux 12 mois précédents, son plus haut niveau depuis 2008, selon les données publiées lundi par l’Institut national brésilien de recherche spatiale (INPE).

En chiffres absolus, la zone dévastée du biome tropical a atteint 11.088 Km2 l’année dernière, un chiffre qui équivaut à environ neuf fois la ville de Rio de Janeiro. Entre août 2018 et juillet 2019,la déforestation a touché 10.129 Km2 de l’Amazonie, qui représente 60% du territoire brésilien.

Les organisations environnementales avaient déjà mis en garde contre une augmentation de l’exploitation forestière illégale dans la plus grande forêt tropicale de la planète.

La déforestation est également liée aux incendies dans ce biome, qui ont augmenté cette année, avec 99.586 foyers de feu recensés, plus que les 89.176 enregistrés durant l’ensemble de l’année 2019.

La situation de cette année a également été aggravée par une grave sécheresse dans la région qui a favorisé la propagation des flammes.


D’autre part, l’augmentation de la déforestation en l’Amazonie a conduit certains pays européens à menacer de ne pas ratifier l’accord de libre-échange signé l’année dernière entre l’Union européenne (UE) et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay).

Elle a également provoqué une réaction chez des fonds d’investissement qui ont réclamé davantage d’efforts du gouvernement brésilien pour préserver l’environnement.

( Avec MAP )