Canada : Un investissement de 54 millions de dollars dans l’exploration spatiale

 Le gouvernement canadien a annoncé, par le biais de son ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, un investissement de 54 millions de dollars dans le cadre de l’engagement à long terme du pays à l’égard du programme de la Station spatiale internationale (SSI) et de la préparation des prochaines étapes de l’exploration habitée de l’espace lointain.

Selon Ottawa, cet investissement s’inscrit aussi dans le cadre du Plan pour l’innovation et les compétences du gouvernement fédéral, sachant qu’il permettra de soutenir plus de 175 emplois bien rémunérés pour la classe moyenne du Canada.

Les partenaires de la Station spatiale comptent sur les robots canadiens pour le fonctionnement, la maintenance et le ravitaillement de ce laboratoire orbital, a fait savoir le ministre Bains, ajoutant que le financement annoncé soutiendra les activités courantes de robotique à la Station avec le “Canadarm2” et “Dextre”, des systèmes robotisés sophistiqués essentiels pour l’assemblage et l’entretien des divers éléments de la station spatiale.

“Notre gouvernement est déterminé à maintenir l’expertise de pointe de notre pays en robotique spatiale. Ce financement est un investissement direct dans des entreprises canadiennes pour qu’elles puissent faire de la recherche, perfectionner les talents et demeurer compétitives à l’échelle mondiale”, a souligné M. Bains.


“Le Canada est une puissance spatiale et nous nous engageons à soutenir cette industrie en croissance ainsi que les emplois qu’elle crée pour la classe moyenne”, a-t-il ajouté.

Il a précisé que le Canada demeure un leader mondial dans le domaine de la robotique spatiale, relevant que ces investissements visent à confirmer ce rôle en ouvrant la voie au développement de technologies novatrices, comme un bras robotisé de nouvelle génération et des rovers qui pourraient servir dans de futures missions en orbite autour de la Lune ou sur la surface lunaire.

Dans le budget 2016, le gouvernement d’Ottawa s’était engagé à investir jusqu’à 379 millions de dollars pour prolonger la participation du Canada au programme de la SSI jusqu’en 2024 et à faire des travaux de recherche de pointe afin que le secteur spatial canadien soit bien positionné pour tirer parti des occasions qui seront offertes dans les futures étapes de l’exploration spatiale et de la recherche.