Canaries: fausse alerte à la bombe dans l’aéroport de Fuerteventura

Canaries

La Garde civile a procédé mardi soir à l’évacuation des passagers d’un avion de la compagnie Vueling à l’aéroport de Fuerteventura, aux îles Canaries, suite à une alerte à la bombe.

L’alerte a été déclenchée vers 20h45 lorsque le pilote de l’appareil sur le point de décoller à destination de Saint-Jacques-de-Compostelle a retrouvé un bout de papier avertissant de l’existence d’une bombe, indique le commandement régional de la Garde civile dans un communiqué.

Les forces de sécurité et les responsables de l’aéroport ont immédiatement déclenché le protocole de sécurité pour ce genre de menace en procédant à l’isolement immédiat de l’avion et à l’évacuation de tous ses passagers.

Les équipes spécialisées dans la détection d’engins explosifs n’ont détecté aucune bombe à bord de l’avion s’agissant d’une fausse alerte, note la même source, relevant que l’aéroport a repris son fonctionnement normal deux heures plus tard.


La Garde civile explique que selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait “vraisemblablement” d’une alerte rédigée par un mineur, ajoutant que l’enquête est toujours en cours.