Cargo naufragé en mer de Chine orientale: un homme retrouvé inconscient

Cargo

Les garde-côtes japonais ont annoncé, vendredi, avoir retrouvé un homme inconscient “à la dérive”, deux jours après le naufrage d’un navire en mer de Chine orientale avec 43 membres d’équipage à son bord.

Toutefois, ils n’ont pas précisé si l’homme était en vie ou pas.

Un autre homme avait été lui secouru sain et sauf dès jeudi, un officier du bateau de nationalité philippine âgé de 45 ans qui flottait dans une mer agitée, simplement muni d’un gilet de sauvetage orange.

“De l’eau”, avait d’abord demandé ce survivant dans une vidéo de son sauvetage fournie par les garde-côtes japonais. “Merci, merci beaucoup. Je suis le seul? Personne d’autre?” avait-t-il aussitôt ajouté.

Plus de 40 marins du cargo Gulf Livestock 1, essentiellement des Philippins ainsi que deux Australiens et deux Néo-Zélandais, sont toujours portés disparus.


Leurs recherches se poursuivaient vendredi, avec quatre bateaux des garde-côtes japonais, un avion du ministère nippon de la Défense et des plongeurs spécialisés dans les opérations de sauvetage.

Un canot pneumatique avait été repéré par avion dès mercredi, sans avoir pu être accosté.

Les garde-côtes ont précisé vendredi avoir également retrouvé en mer un gilet de sauvetage isolé, ainsi qu’une vache morte à la dérive.

Le Gulf Livestock 1 convoyait 5.800 vaches de Nouvelle-Zélande à destination d’un port chinois quand il a été pris dans une tempête provoquée par le typhon Maysak.


D’après le témoignage du rescapé philippin, le cargo a sombré dans la nuit de mardi à mercredi après avoir été renversé par une immense vague, alors que l’un de ses moteurs avait calé.

Le bateau, qui se situait à environ 185 kilomètres d’Amami Oshima, avait précédemment envoyé un message de détresse.