Carlos Ghosn aurait pris le train entre Tokyo et Osaka pour rejoindre l’aéroport

Carlos Ghosn
Carlos Ghosn

L’ancien PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, qui s’était évadé fin décembre du Japon où il était assigné à résidence, aurait pris un train entre Tokyo et Osaka (ouest) et rallié l’aéroport grâce à un taxi en compagnie de plusieurs personnes encore non identifiées, rapportent lundi plusieurs médias nippons.

“Le fugitif” aurait pris un train à grande vitesse (shinkansen) dimanche 29 décembre de Tokyo à Osaka, où il est arrivé en début de soirée le même jour. Plusieurs personnes l’auraient accompagné lors de ce trajet, que la police japonaise tente actuellement d’identifier à partir d’images de vidéosurveillance, selon la même source.

→ Lire aussi : Le Japon qualifie d’”injustifiable” la fuite de Carlos Ghosn

Selon les premiers rapports, il est monté à bord d’un jet privé le 29 décembre en fin de soirée à destination d’Istanbul. Arrivé à l’aéroport d’Atatürk le lendemain matin, il a pris un autre avion privé pour rejoindre Beyrouth.

Accusé au Japon de malversations financières et détournement de fonds, l’ancien grand patron de Renault-Nissan (65 ans) a été libéré sous caution fin avril 2019, mais il lui a été interdit de quitter le Japon en attendant son procès.