La Chambre des conseillers organise jeudi un colloque sur l'”Adaptation des législations nationales avec les dispositions de l’Accord de Paris sur les changements climatiques”

Un colloque parlementaire sur l'”Adaptation des législations nationales avec les dispositions de l’Accord de Paris sur les changements climatiques” sera organisé, jeudi à Rabat, à l’initiative de la Chambre des conseillers.

Organisé en partenariat avec la Fondation de Westminster pour la démocratie (WFD) et l’Institut Grantham de recherche sur le changement climatique et l’environnement, ce colloque vise à examiner de nombreuses questions relatives aux résultats de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Première réunion des Parties à l’Accord de Paris, 12ème Réunion des Parties au Protocole de Kyoto et la 22ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), tenue à Marrakech, notamment le renforcement des capacités d’atténuation et d’adaptation, la garantie d’un financement adéquat et la consolidation ainsi que le transfert de la technologie et la promotion de la transparence et du questionnement, indique un communiqué de la Chambre.

Lors de cette rencontre, les participants se focaliseront, essentiellement, sur les échéanciers fixés aux Parlements dans le “Plan d’action parlementaire sur les changements climatiques”, adopté par l’Union interparlementaire (UIP) lors de sa 134ème Assemblée, tenue à Lusaka (Zambie) en mars 2016, ajoute la même source, précisant qu’une importance particulière sera accordée aux mesures nécessaires à l’adaptation des législations nationales avec les dispositions de l’Accord de Paris sur la base du document final publié à l’issue de la réunion parlementaire tenue à l’occasion de la COP22.

Ce colloque parlementaire sera marqué par l’adoption du “Plan parlementaire pour l’adaptation des législations nationales avec les dispositions de l’Accord de Paris” et la mise en place de “l’Unité des recherches parlementaires sur le climat et le développement durable”, outre l’annonce du “Prix de la Chambre des conseillers pour la meilleure thèse universitaire sur les changements climatiques”, note le communiqué.