Chine : découverte d’un virus pouvant causer une nouvelle pandémie

Virus

En pleine lutte contre la pandémie de Covid-19, des chercheurs chinois auraient découvert une souche de virus de grippe porcine, qui présenterait toutes les caractéristiques d’un virus à potentiel pandémique selon une étude.

Appelé virus G4, il pourrait être très infectieux, d’autant plus qu’il s’agit d’un nouveau virus pour lequel il n’existerait aucune ou une très faible immunité. L’étude a été publiée dans le journal américain Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) par des chercheurs chinois qui mettent en garde, face à la probabilité de transmission d’animal à humain. La transmission inter-humaine n’a toutefois pas encore été prouvée.

Les scientifiques d’universités chinoises et du Centre Chinois de Contrôle et de Prévention (CDC) informent alors que le virus de la grippe a nécessité une grande surveillance des porcs entre 2011 et 2018, ce qui a mené à la découverte de cette nouvelle souche H1N1, rapporte le média Euronews. Afin d’évaluer la transmissibilité du virus, un essai a été mené sur des furets via gouttelettes et contact direct. Les résultats auraient révélé que le virus s’est propagé à tous les furets via ces deux modes de contamination. Ils assurent toutefois qu’il ne s’agirait pas d’une menace imminente mais que le virus présenterait tous les signes de pouvoir infecter les humains et nécessite donc une grande surveillance, notamment sur les porcs et les employés dans l’industrie.