Une conférence sur Alberto Giacometti au Musée Mohammed VI

 Le  Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat abritera, le 13 juillet, une conférence sur Alberto Giacometti.  Celle-ci sera placée sous le thème «  Giacometti, l’art en étude » et sera animée par l’historien de l’art Casimiro Di Crescenzo, spécialiste de l’œuvre du célèbre sculpteur.

 Notons que le musée abrite, du 20 avril au 4 septembre, une grande rétrospective consacrée à l’œuvre d’Alberto Giacometti (1901-1966).

46 sculptures, 30 dessins, 19 peintures, ainsi que des objets d’art décoratif et une riche documentation photographique, permettent aux férus de l’art d’appréhender les multiples aspects de l’œuvre de Giacometti.

Parmi les œuvres sélectionnées, “L’homme qui marche”, sculpture mythique incontournable de l’artiste, mort en 1966, et qui figure sur le recto du billet de 100 francs suisse. Un exemplaire (il en existe 10) a été vendu, à Londres, en 2010, à 103 millions de dollars, ce qui en a fait à l’époque la sculpture la plus chère de l’histoire de l’art. Cette exposition permet au visiteur de suivre l’ensemble de la carrière de l’un des plus grands maîtres de l’art du XXème siècle, depuis sa formation dans l’atelier de son père en Suisse, jusqu’au chefs-d’œuvre iconiques de la dernière période. Un itinéraire chronologique et thématique qui présente tous les divers aspects de la production de Giacometti en abordant les principaux thèmes de la réflexion créative de l’artiste et en mettant en avant l’influence de l’art africain sur son œuvre.


Concernant, l’historien  Casimiro Di Crescenzo, il est né en 1961, à Winterthur (Suisse). Historien d’art, il s’est intéressé, en particulier, à l’œuvre d’Alberto Giacometti et a réalisé des expositions en Italie et à l’étranger (1994 à New York, 1995 à Milan, 2000 à Mendrisio et à Valence, 2005 à Sondrio).