COP24: une coopération environnementale entre le Maroc et le Sénégal

COP24: une coopération environnementale entre le Maroc et le Sénégal

Le Maroc et le Sénégal ont signé, mercredi à Katowice, un mémorandum d'entente sur la coopération dans le domaine de l’environnement, en marge des travaux de la 24ème conférence des parties signataires de la Convention-cadre de l'ONU sur le changement climatique (COP24).

Ce mémorandum d'entente, signé par la Secrétaire d’État chargée du développement durable, Mme Nezha El Ouafi et le ministre sénégalais de l’environnement et du développement durable, M. Mame Thierno Dieng, prévoit notamment le renforcement des échanges en matière de gestion des déchets, la protection de l’environnement et le développement durable.

Dans une allocution de circonstance, Mme El Ouafi a souligné que ce mémorandum vient consolider davantage les relations de coopération historiques et excellentes qui lient le Maroc et le Sénégal, insistant sur la coopération Sud-Sud notamment avec les pays de l’Afrique, qui constitue un axe prioritaire de la politique étrangère du Maroc.

''Cet engagement politique se traduit au très haut niveau de l’Etat par les actions de SM le Roi Mohammed VI, pour une solidarité agissante en faveur de l’Afrique », a-t-elle dit, indiquant que le secteur de l’environnement constitue un domaine qui occupe, de plus en plus, une place importante dans les relations de coopération interafricaine. ''C’est un secteur qui offre également de nombreuses opportunités en matière d’investissement et de création de l’emploi notamment à travers les métiers verts'', a-t-elle ajouté.

→ Lire aussi : La stratégie et le plan national de l’eau présentés à la COP24

La secrétaire d’Etat a, à cet égard, indiqué que dans le cadre de cette stratégie de coopération Sud-Sud, le Royaume a mis en place un Centre de compétence sur le changement climatique-4C Maroc en tant que plateforme de renforcement des capacités au niveau national et régional.

C’est un instrument, poursuit-elle, qui a déjà commencé à travailler dans le cadre de l’opérationnalisation des 3 commissions climat créées à l’occasion du Sommet africain de l’action organisé à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI en marge de la COP22. M. Dieng a pour sa part loué la coopération multiforme entre le Maroc et le Sénégal qui puise ses fondements dans les liens historiques et séculaires entre les deux pays frères et l’amitié fraternelle existant entre SM le Roi Mohammed VI et le Président Macky Sall.

''Ce mémorandum vise à mettre en application la politique de protection de l’environnement définie dans les deux pays, ajoutant que le Sénégal souhaite tirer profit de l’expérience marocaine en matière de gestion des déchets et des énergies renouvelables'', a-t-il affirmé dans une déclaration à la MAP.

Il a ensuite évoqué les conséquences du réchauffement climatique qui touchent aujourd’hui tous les pays de la planète, affirmant que le Maroc et le Sénégal s’attachent à régler «la lancinante» question de la gestion des déchets. ''Nous voudrions tirer profit de l’expérience marocaine en la matière et dans le domaine des énergies renouvelables'', a-t-il affirmé. Les travaux de la 24ème conférence des parties signataires de la Convention-cadre de l'ONU sur le changement climatique prendront fin le 14 décembre.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :