A LA UNEEnvironnement

COP26 : Pékin sombre sous un nuage de pollution

La ville de Pékin est noyé vendredi dans un nuage de pollution atmosphérique en pleine COP26 sur le changement climatique, en raison de l’augmentation de la production de charbon d’un million de tonnes par jour. Confrontée ces derniers mois à des coupures de courant, la Chine a accru en conséquence son extraction de charbon.

Dans ce contexte, un épais brouillard recouvrait vendredi la capitale chinoise, où la visibilité était réduite à 200 mètres par endroit, indique la météo nationale.

→ Lire aussi : La pollution de l’air à New Delhi atteint le niveau d’alerte « dangereux »

Des sections d’autoroutes à destination des grandes villes du pays étaient fermées pour cause de visibilité insuffisante.

Les autorités locales ont mis le phénomène sur le compte « de conditions météorologiques défavorables et d’une propagation régionale de la pollution« . Les écoles de la capitale ont reçu l’ordre de suspendre les cours de sport ainsi que toutes les activités de plein air.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page