Coronavirus: de premiers essais de vaccins sur des humains achevés en Russie

vaccins

La Russie a annoncé mercredi avoir achevé de premiers essais cliniques d’un vaccin contre le nouveau coronavirus testé sur des humains, et qui doivent être totalement complétés d’ici fin juillet.

Menés par le ministère russe de la Défense et le Centre de recherches en épidémiologie et microbiologie Nikolaï Gamaleïa, ces essais ont débuté à la mi-juin dans un prestigieux hôpital militaire à Moscou sur un groupe de volontaires comprenant essentiellement des militaires russes, mais aussi des civils.

Le premier groupe composé de 18 volontaires “a terminé sa participation et a quitté l’hôpital”, a indiqué mercredi le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

La tâche principale pour ce groupe était de vérifier la sécurité du vaccin et la tolérance de l’organisme humain à ses composants, selon la même source.

Les volontaires ont passé à l’hôpital 28 jours après la vaccination effectuée le 18 juin, faisant l’objet des examens quotidiens.


Pendant cette période, les fonctions vitales de leur organisme sont restées “dans les limites de la normale”, sans qu'”aucun effet grave indésirable ou complications n’ont été enregistrés”, assure le communiqué.

“Leur immunité est bonne, les anticorps sont en train d’être formés et ils sont protégés contre le coronavirus”, a affirmé Svetlana Voltchikhina, médecin thérapeute qui co-dirige les essais, dans une vidéo diffusée par le ministère de la Défense.

“On sait maintenant qu’on est protégés à 100%, et nous n’avons pas peur de sortir d’ici”, a déclaré en quittant l’hôpital Iouri, militaire contractuel ayant participé aux essais, cité dans la vidéo.

Un deuxième groupe de volontaires de 20 personnes, qui ont été vaccinées le 23 juin, est actuellement à l’isolement à l’hôpital sous contrôle médical, selon le communiqué.


Les essais cliniques de ce vaccin doivent être complètement achevés d’ici fin juillet, ajoute-t-il.

La Russie recense 746.369 cas de coronavirus, dont 11.770 décès, selon les chiffres officiels de mercredi.

Avec AFP