Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

pandémie

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Trinquer en terrasse, faire les magasins, retourner chez le coiffeur: les Anglais regagnent de précieuses libertés lundi, avec la levée de nombreuses restrictions liées à la pandémie, en fort recul sous l’effet d’un confinement strict et d’une vaccination massive.

Ils peuvent également retourner dans les salles de sport, spas, bibliothèques, au zoo et partir en vacances en Angleterre, entre membres du même foyer.

Les lycées grecs ont rouvert lundi après plus de cinq mois de fermeture. Elèves et enseignants doivent être testés deux fois par semaine.

Les écoles primaires et collèges restent eux fermés.


L’Inde est devenue lundi le deuxième pays le plus touché par le Covid-19 en nombre de cas, totalisant 13,5 millions d’infections devant le Brésil (13,48 millions).

L’Allemagne a franchi le seuil des trois millions d’infections selon l’autorité nationale de veille sanitaire (RKI), alors que les appels à un nouveau tour de vis sanitaire se multiplient.

Le Bangladesh a ordonné la fermeture des bureaux et des transports internationaux et nationaux pour huit jours à partir de mercredi, face à la recrudescence des contaminations.

Les Français âgés de 55 ans et plus seront éligibles à la vaccination à partir de lundi avec le vaccin d’AstraZeneca ou bientôt celui de Johnson & Johnson.


Par ailleurs, les Français pourront vérifier eux-mêmes s’ils ont le Covid-19, avec des “autotests” en vente à partir de lundi dans les pharmacies.

Le Venezuela va produire un vaccin anti-Covid cubain, à hauteur de deux millions de doses par mois à partir d’août, a annoncé dimanche le président Nicolas Maduro.

Le Venezuela participera aux essais cliniques de phase 3 de ce candidat vaccin, avec lequel Cuba a déjà commencé à vacciner fin mars 124.000 personnels de la santé.

Le laboratoire américain Regeneron et son partenaire suisse Roche ont dévoilé lundi de nouveaux résultats d’essais cliniques prometteurs pour un cocktail expérimental destiné à réduire le risque d’infection au Covid-19 au sein de ménages où une personne est touchée par la maladie.


Le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca a annoncé lundi que son traitement contre le diabète Farxiga n’était pas efficace pour traiter les patients atteints de forme grave de Covid-19, selon les premiers résultats d’essais cliniques.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2.937.355 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan de l’AFP à partir de sources officielles lundi à 10H00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 562.066 décès pour 31,19 millions de cas recensés. Suivent le Brésil (353.137 morts), le Mexique (209.338), l’Inde (170.179) et le Royaume-Uni (127.087).

( Avec AFP )