Coronavirus : Paris en état d’alerte maximale, de nouvelles restrictions attendues

état d'alerte

En raison de la circulation accrue du coronavirus, la ville de Paris et trois départements de la Petite couronne ont été placés, dimanche, en état d’alerte maximale et de nouvelles restrictions sont attendues lundi, a annoncé Matignon.

Ces «mesures contraignantes», qui dureront 15 jours, seront détaillées lors d’une conférence de presse, lundi matin, par la maire de Paris, Anne Hidalgo. Elles entreront en vigueur dès mardi avec notamment la fermeture des bars et cafés. Toutefois, les restaurants pourront rester ouverts avec un protocole sanitaire renforcé.

Par ailleurs, la capacité des salles de classe ou amphithéâtres des universités va être réduite à 50% de leur capacité dans les zones d’alerte renforcée et maximale. Cette mesure s’appliquera, elle aussi, à partir de mardi.

Enfin, le gouvernement a appelé à privilégier le « télétravail » dans ces mêmes zones pour faire face à un regain de circulation du Covid-19.

Cette batterie de nouvelles mesures répond à une dégradation de la situation sanitaire dans la capitale. Paris “a franchi, depuis plusieurs jours, les trois seuils qui correspondent à la zone d’alerte maximale et cette tendance s’est confirmée pendant le week-end”, a rappelé Matignon.


Le taux d’incidence dépassait ainsi la barre des 250 pour 100.000 habitants à Paris et le seuil critique des 100 chez les plus de 65 ans. Quant au taux d’occupation des lits en réanimation pour les patients atteints de Covid-19, il s’élevait lui aussi au-dessus du seuil d’alerte maximale de 30% en Ile-de-France, selon les chiffres de l’Agence régionale de santé (ARS).

La France a enregistré dimanche 12.565 nouvelles contaminations dues au coronavirus en 24 heures. Sur les sept derniers jours, 4.264 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées, dont 893 en services de réanimation, selon des chiffres communiqués par les autorités sanitaires.

Par ailleurs, 32 décès supplémentaires ont été recensés, contre 49 samedi, portant le bilan à 32.230 morts depuis le début de l’épidémie en France, pour un total de 619.190 cas confirmés de contamination.

( Avec MAP )