Cours virtuels: L’administration Trump renonce à révoquer les visas des étudiants étrangers

VISAS

L’administration Trump a renoncé à révoquer les visas des étudiants étrangers si leurs universités se tournent exclusivement vers des cours en ligne en raison de la pandémie de coronavirus.

Ce plan annoncé le 6 juillet a déclenché une action en justice de la part des universités Harvard et Massachusetts Institute of Technology (MIT) au terme duquel un accord a été trouvé entre les parties, a indiqué mardi une juge qui supervise l’affaire. “Les parties sont arrivées à une solution.

Le gouvernement a accepté d’annuler la décision”, a affirmé la juge de Boston, Allison Burroughs au terme d’une brève audience virtuelle. L’accord rétablit une politique mise en œuvre en mars dernier au début de la pandémie qui a donné aux étudiants internationaux la possibilité de suivre tous leurs cours en ligne et de rester légalement dans le pays avec un visa étudiant.

Avec le soutien d’autres universités et de nombreux Etats, Harvard et MIT avaient introduit l’action en justice pour empêcher la décision de l’administration américaine d’exiger que les étudiants internationaux dont les cours se déplacent entièrement en ligne, quittent le pays.