Covid-19: 17 corps retrouvés dans une maison de retraite du New Jersey

New Jersey

La police d’une petite ville du New Jersey a découvert cette semaine 17 corps entassés dans une maison de retraite de l’Etat, rapporte jeudi le New York Times.

Les 17 corps figuraient parmi les 68 décès récents dans l’établissement de soins de longue durée “Andover Subacute and Rehabilitation Center“, dont deux infirmières, ont indiqué des responsables.

Parmi ceux qui sont décédés, 26 personnes ont été testées positives pour le coronavirus. Pour les autres, la cause du décès est inconnue.

Ils étaient juste débordés par le nombre de personnes qui agonisaient“, a déclaré Eric C. Danielson, chef de la police à Andover, un petit canton du comté de Sussex.

La police avait été alertée lundi par un renseignement anonyme sur le stockage d’un corps dans un hangar à l’extérieur de la maison de retraite.


Lorsque les policiers sont arrivés, le cadavre avait été retiré du hangar, mais ils ont découvert 17 corps entassés à l’intérieur de la maison de retraite dans une petite morgue destinée à ne pas contenir plus de quatre personnes.

Parmi les patients qui restaient vivants, 76 ont été testés positifs pour le virus et 41 membres du personnel, dont un administrateur, sont atteints du Covid-19, selon les dossiers de santé du comté partagés mercredi avec un responsable fédéral.

Le coronavirus a balayé les maisons de retraite de la région de New York à une vitesse dévastatrice et mortelle, tuant des milliers de résidents dans des établissements aux prises avec des pénuries de personnel, des patients de plus en plus malades et un manque d’équipement de protection individuelle.

Mais avec des lits pour 700 patients, Andover Subacute est le plus grand établissement autorisé du New Jersey et le risque de propagation continue est terrifiant pour les membres de famille des résidents qui se sont tournés vers les médias sociaux et leur membre du Congrès local, désespérément à la recherche de réponses et de personnel supplémentaire.


Le défi que nous avons avec toutes ces maisons de soins infirmiers, c’est une fois qu’il [le virus] se propage, c’est comme une traînée de poudre“, a déclaré au journal le représentant démocrate Josh Gottheimer, qui a reçu un appel samedi demandant des sacs mortuaires.