Covid-19 : le Danemark opte pour une stratégie de test offensive

Coronavirus

Le Danemark a annoncé, dimanche, qu’il opterait par précaution à l’avenir pour une stratégie plus offensive de test de toutes les personnes soupçonnées d’infection modérée à sévère au coronavirus Covid-19.

“Nous sommes actuellement confrontés à un manque mondial de capacité de test. Cependant, c’est notre stratégie que beaucoup plus seront testés pour Covid-19 au Danemark. Par conséquent, des efforts sont faits pour augmenter la capacité de test avec des parties privées et publiques”, a déclaré le ministre de la Santé et des personnes âgées Magnus Heunicke dans un communiqué.

Ce changement de stratégie intervient en réponse à des recommandations de l’OMS qui appelle à élargir l’éventail des tests pour endiguer la propagation de la maladie.

“Je veux m’assurer, avec les régions, que cette stratégie offensive de tests soit exécutée à travers le pays”, a souligné le ministre, précisant que la nouvelle stratégie est lancée en collaboration avec le Conseil national de la santé, l’Institut danois du sérum et l’Agence danoise des médicaments.


Jusqu’à la mi-journée, le Danemark a effectué 12.351 tests au coronavirus, qui a fait 13 morts et contaminé 1395 personnes, dont 232 sont hospitalisées et 42 se trouvent en soins intensifs.