Crise ukrainienne: Londres annonce le gel des avoirs de Poutine et Lavrov

Le gouvernement britannique a annoncé, vendredi, avoir gelé les avoirs du président russe Vladimir Poutine et de son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à la suite de l’attaque russe en Ukraine.

Le Trésor a indiqué avoir ajouté les deux hommes à sa liste des entités et individus ciblés par des sanctions en raison de leur rôle dans « la déstabilisation de l’Ukraine » en « menaçant son intégrité territoriale ».

Le Premier ministre Boris Johnson avait indiqué plus tôt dans la journée, lors d’un sommet de crise de l’Otan, qu’il prévoyait de sanctionner « de manière imminente » Vladimir Poutine et son chef de la diplomatie. Les deux hommes voient donc leurs actifs gelés sur le sol britannique. M. Johnson avait prévenu que « les ambitions du président russe pourraient ne pas s’arrêter là et qu’il s’agissait d’une crise euro-atlantique avec des conséquences mondiales ». Il a dans ce sens fait part de la disposition du Royaume-Uni à accroître son soutien militaire dans le cadre de l’Otan.

En plus des cinq banques et trois oligarques déjà sanctionnés mardi, le Royaume-Uni a imposé jeudi une nouvelle série de sanctions contre la Russie, interdisant la compagnie aérienne Aeroflot et ciblant le secteur bancaire, les exportations de technologies et cinq hommes d’affaires.

Avec MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page