Economie

Crowdfunding : Quel classement pour le Maroc ?

Afrikstart, une plateforme de crowdfunding spécialisée dans le financement, la formation et l’encadrement des entrepreneurs africains, a publié récemment une étude sur l’évolution de ce mode de financement dans le continent africain intitulée «  Crowdfunding in Africa ».

Le crowdfunding (financement participatif) est un mode de collecte de fonds, réalisé via une plateforme internet et permettant à un ensemble de contributeurs de choisir collectivement et de financer directement des projets identifiés.

Ainsi selon cette étude, le Maroc figure parmi les mauvais élèves avec 4 plateformes et 21 projets financés durant l’exercice 2015. En revanche, l’Afrique du Sud se hisse en tête du classement avec 30,8 millions de dollars en 2015 et compte à elle seule 21 plateformes de crowdfunding , suivie de l’Egypte avec   842 000 $ levés avec 5 plateformes, puis du Nigeria avec 314 445 $ mobilisés qui dispose de 9 plateformes.

Notons que ce financement participatif est arrivé depuis peu au Royaume. Les quatre plateformes opérationnelles sont Afineety, Smala & Co, Cotizi et Atadamone.  Malheureusement, le Crowfunding peine toujours à trouver un cadre légal au Maroc. Pour cela un projet de loi est en cours afin d’offrir un cadre légal  au financement participatif.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page