Décès du président tanzanien: 45 personnes tuées lors d’une bousculade à Dar es-Salam

Tanzanie

Environ 45 personnes ont été tuées lors d’une bousculade au stade de Dar es Salam, la capitale économique de la Tanzanie, où se tenait, le 21 mars, un hommage au président défunt John Magufuli, selon un nouveau bilan communiqué mardi par la police tanzanienne.

Un précédent bilan faisait état de cinq morts, tous d’une même famille, rappelle-t-on. “Il y avait beaucoup de gens qui voulaient entrer dans le stade et certains n’étaient pas patients. Ils ont forcé l’entrée et cela a causé une bousculade. Quarante-cinq personnes sont mortes dans l’accident”, a déclaré le commandant de la police régionale de Dar es Salaam, Lazaro Mambosasa, cité par les médias internationaux.

Quelques jours après l’annonce du décès de John Magufuli le 17 mars, des dizaines de milliers de Tanzaniens s’étaient rendus au stade Uhuru de Dar es Salaam où son corps était exposé.

Magufuli (61 ans) a rendu l’âme le 17 mars des suites de problèmes cardiaques dont il souffrait depuis une dizaine d’années, selon les autorités.

( Avec MAP )